C’est le Rock’n Roll des Gallinacés, YEAH

Hier, alors que je menais ma petite vie tranquillement et que j’imaginais ce qu’allait être ma journée sans enfant, bien peinard, calée à côté du radiateur, il s’est passé un truc.

J’ai regardé Clapiotte, comme elle avait grandit, comme elle devenait une petite fille en perdant ses rondeurs de bébé.

J’ai été prise de nostalgie et j’ai eu envie de passer un peu plus de temps avec elle. La voir dans son autre élément, à savoir, la crèche. La découvrir plus de 5 minutes avec des greffons de son âge. La voir évoluer avec d’autres que moi.

C’est donc pleine de bonne volonté et habillée en tenue de combat (vieux souvenirs professionnels, ne pas mettre ses fringues préférées pour aller se faire postillonner dessus par des moins d’un mètre) que j’ai emmené Clapiotte dans sa section. Évidemment, les gentilles dames ont été d’accord pour que j’observe un moment, et Clapiootte, à son habitude, à eu vite fait d’oublier ma présence.

Donc, à 9h30, quand on arrive (enfin, une fois que je pars, normalement), les enfants se mettent tous assis sur les tapis, en rond, et la fête démarre.

Je les observe, tous excités à l’idée de cette fête qui s’annonce tellement géniale: aujourd’hui, on sort les marionnettes, on chante et on rigole. Punaise, tu penses que j’étais mieux là-bas que chez moi en train d’étendre une machine à laver.

Et vas y que l’auxiliaire commence:

« Dans la basse-cour il y a,
(Les enfants se lève en mettant leurs mains derrière leur dos, j’en vois un qui en profite pour tirer sur la jupe d’une copine)

Des poules, des dindons, des oies,
(Les enfants battent des ailes, je vois la petite à la jupe mettre une bonne mandale à un petit dont la morve atteint dangereusement la lèvre)

il y a même des canards,
(Les enfants font les becs de canard avec les mains, deux d’entre eux font une bataille de pinces)

qui barbotent dans la mare.
(là, j’ai pas bien saisi la chorégraphie, ils font des trucs avec leurs jambes, ce qui, visiblement donne envie à plusieurs de prendre les copains pour des ballons de foot)

et ça fait cot–cot-cot-codek, et ca fait cot–cot-cot-codek, ça fait cot–cot-cot-codek
(Tous les enfants sont debout et bougent dans tous les sens, se rentrent dedans… Ça ressemble vaguement à un pogo, les voix un peu plus aigües en prime)

c’est le Rock’n roll des gallinacés »
(Là, gros blanc, tout le monde s’arrête et ils crient tous en (presque) choeur: YEAHHHHH)

Splendide.

Malgré les 4 gosses en pleur dont un qui se tient l’oeil.

Malgré un tympan percé et la crainte que Clapiotte s’en prenne une (un peu aussi que ce soit elle qui mette sur la tronche des ses « popains »), j’ai presque une larmichette.

C’est ça, une Clapiotte qui grandit et qui a appris, sans moi, à interagir avec son groupe. Ca m’a aussi rappelé que c’était ça, un groupe, et j’avoue, j’ai eu envie de mettre ma fille sous cloche (et d’en mettre une aux tyrans)

Et j’avoue. Je suis fierté qu’elle fasse partie de la majorité calme et à l’écoute du groupe.
Bien qu’on m’ait sous entendu que pour l’activité mettant en scènes des grains de riz (les tarés), les contenants et les contenus, elle serait un peu plus dissipée.
J’avoue aussi, je ne suis pas restée plus longtemps, hahaha! j’ai passé l’âge!

Je comprends désormais mieux plusieurs choses:

Les grains de riz secs dans le body.
Les gestes désordonnés, l’allure de soularde en sortie de bar et le « Yeaaaah » qu’elle nous sortait de temps en temps, sans raison, en plein milieu d’un repas, associé à une pose de RockStar, les deux pouces levés en l’air.
L’assurance prise en cours d’année par Clapiotte: la crèche, c’est la jungle, alors le square de quartier, à côté, c’est le Club Med!

Tout s’éclaire!

Vivement la rentrée en Maternelle et les croches-pieds en cour de récré!


YEAHHHHHHH

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

26 comments

  1. Michelle says:

    C’est chouette de prendre ce temps là.
    Mais ça doit être dur de ne pas intervenir pour éviter que notre enfant s’en prenne une héhéhéhé!

  2. Béatrice says:

    Moi j’aimerais bien des fois que des parents restent un peu dans la classe pour voir ce qu’on fait !
    Bravo Clapiotte !! (et puis le riz, c’est plus amusant de la mettre par terre que de le transvaser, c’est sûr !)

  3. Aggie says:

    Dans le même style, récemment j’ai pu aller manger à la cantine avec l’école de ma loupiotte. Sincèrement ça a égayé ma journée! (alors que je m’attendais repartir de là les tympans en vrille). C’est rigolo de les voir évoluer dans leur « autre » milieu.

  4. Lili50 says:

    Coucou, bonjour,
    Y a longtemps…j’ai aimé ce moment de vie, les souvenirs remontent…c’était un temps, sans gros soucis. …Petits enfants…petits soucis etc etc…
    Je trouve que la crèche très tôt leur fait beaucoup de bien et finalement les aide à franchir le « lachâge » de maman en douceur.

  5. Minich says:

    Bonjour,
    Pour info, il y a une application iPhone gratuite : « mes clipounets » avec 3 chansons dont le rock’n roll de gallinacés !!!
    Mon fils, 23 mois au compteur, s’éclate sur ça aussi !!!
    Bonne journée et merci pour ce blog plein de bonne humeur !!!

  6. penete says:

    ouha …. je viens de lire cet article qui au final m’a mis la larme a l’oeil…
    Mon ptit bout a presque 11 mois, il n’ira pas à la crêche mais squatera
    chez la nounou jusqu’à l’âge d’aller a l’ecole…
    jusque là tout est normal ….
    Mais en te lisant Cranemou ca m’a fait un ptit (non en fait un gros énorme
    démesurable) pincement …
    Mon ptit bout va effectivement très vite prendre son envol et évoluer sans moi !
    Il apprendra plein de choses méga super sympas avec d’autres enfants, avec d’autres adultes ! je sais bien que c’est la vie qui est ainsi et mon ptit bout a sa vie bien à lui (c’est dailleurs le dessein escompté..) Mais bon ca fait quand même un peu mal d’y penser, ca fera même surement mal aussi de le vivre …. pourtant c’est ce que je veux pour lui : qu’il s’épanouisse en dehors du cercle de papa et maman et non pas seulement avec papa et maman … mes sentiments sont très contradictoires face a tout cela car je ne le veux QUE POUR MOI et en même temps je veux qu’il ai une vie très ouverte avec beaucoup d’amis autour de lui ! C’est mon premier bébé, j’apprendrai probablement au fil du temps comme j’en apprend tous les jours ! en tout cas merci pour tous ces bons moments à te lire Cranemou !

  7. djaj says:

    Aaaaaarf, la crèche et toutes ses activités, les chansons avec les chorégraphies….
    Et puis oui, tu as mis le doigt dessus, c’est ça de voir ses enfants grandir !
    Ton billet est super touchant, super vrai…. Et comme tous nos enfants sont différents, tu verras, l’effet de leur première rentrée à l’école, puis de leur arrivée au CP, n’est pas le même d’un enfant sur l’autre, c’est très troublant !
    D’un côté il y a la « logique des choses », et de l’autre côté il y a cet enfant-là qui est plus ou moins prêt et/ou volontaire pour la suivre.
    Mais bon, si tu es nostalgique de Clapiotte bébé, c’est p’t’êt’ben que t’es mûre pour le troisième…. Non parce que moi, là, avec les trois fauvettes, ben je me réjouis de les voir gagner en autonomie, t’imagines même pas ! Et il faudra sûrement attendre que je sois mamie pour aller de bon coeur changer une couche :o)

  8. Madame Moustick says:

    J’adore ! Je l’ai fait lire à mon mari qui ne comprenait pas mon hilarité et qui a pris un bon fou rire aussi. Dans le même genre, il a fallu que la référente de mon fils à la crèche me dise qu’il était accro à Vive le vent pour que je comprenne enfin les Bibleban qu’il m’assénait ! (je passe sous silence les marques de mâchoires dans la peau de mon fils, la référante dit qu’il est appétissant pour les autres enfants …)

    Merci du fou rire et je me sens moins seule en plus.

  9. Camille says:

    Je ne sais pas si c’est parce que c’est un tube chez nous aussi, mais j’ai bien ri à la lecture de la chorégraphie ! Ma fille n’en est pas là, mais elle crie « yeah » et lève les bras bien hauts, et rien que ça ça me fait craquer !

Laisser un commentaire