Ton fils aux fourneaux (Giveaway)

Je suis loin d’être portée sur la cuisine en général. Pas que je n’aime pas manger, mais je suis hantée par mes foirages de recettes, tant et si bien que je n’ai plus envie de me lancer dans la conception d’un bon petit plat qui n’a de bon que la photo dans le livre de cuisine, en tout cas quand c’est moi qui m’attèle à la conception du repas.

Je ne suis même pas capable de faire un gâteau convenable. En fait, c’est rarement mauvais, c’est surtout toujours moche, ce que je fais. Enfin, bref, on en arrive au même point, ça ne me motive pas trop.

Sauf que N°1, lui, il a été gardé par ma mère un samedi sur deux pendant plus d’un an et demi… ça laisse des traces, de passer sa journée dans une cuisine (ma mère cuisine divinement bien, ça saut une génération, je pense), depuis, il adore faire des gâteaux et préparer le repas.

A 6 ans, pas trop moyen encore de le laisser faire seul un gâteau sans retrouver de la farine de partout (oui, j’ai essayé), je restais donc à ses côtés…

Et puis on a reçu le livres Les Mini-Toques et N°1 ne s’est plus senti du tout de m’avoir sur son dos. Avec ce livre, il m’a dit qu’il allait y arriver.

Je l’ai cru (surtout parce que j’avais l’espoir que dorénavant, c’est lui qui allait me faire à manger).

Le tout étant de lui mettre à disposition tout ce dont il allait avoir besoin, je lui ai juste dit que je gèrerai le four. Oui, par chance, il n’a pas voulu tout de suite tenter le Thiou de boeuf et à préféré tenter la Pizza maison.

Miam.

Ca ne ressemble pas du tout à la photo (digne fils de sa mère), mais c’était vraiment bon, il avait même fait une part avec des champignons pour son papa, si c’est pas du service sur mesure ça!

Le lendemain, il m’a tanné pour retenter l’expérience, il a voulu faire les chaussons-pizza. Pas que j’aime pas la pizza, mais deux soirs de suite, ça faisait beaucoup, du coup, je lui ai proposé de mettre autre chose dans son chausson. d’ailleurs, comme je ne sais pas plier en chausson, je lui ai dit que ce serait plutôt des croissants. Je lui ai coupé la pâte en triangles et disposé les ingrédients… et voilà:

Ce week end, il veut tenter les carbonnaras seul… et moi, les tartelettes au chocolat au lait me font de l’œil, il faut que j’arrive à le convaincre…

Bientôt, entre Tony qui fait le ménage et mon fils qui fera la bouffe, on pourra vraiment estimer que j’ai une vie de Pacha!

Mais bougez pas, si vous souhaitez tenter l’expérience avec vos enfants, j’ai un livre « Les Mini Toques » à vous offrir, de quoi occuper les fin d’après midi maussades de l’hiver!

Pour tenter votre chance, vous me laissez en commentaire une anecdote-catastrophe de cuisine. Tony jugera de qui est PIRE que moi.

(Une seule participation/foyer (IP) )

Vous avez jusqu’au mercredi 30/11/11 16h (heure du gouter): Bonne chance!

EDIT du 5/12/2011

Mère Blabla nous a fait pleurer de rire avec Tony, c’est donc chez elle que le livre partira.

Merci à tous, on a bien rigoler, et j’ai même entendu Tony dire que certaines (dont je tairai les noms) étaient pire que moi! Huhuhu!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

44 comments

  1. Jojo says:

    J’adore cuisiner et tout comme toi je rate tjs sauf hier mon gateau spiderman cf facebook ouai jme la pete mais jsuis trop fier :o

    LoL

    Donc un jour de février… j’ai voulu cuisiner asiatique.

    Nems
    Nouille sauté au crevette
    Boeufs aux oignons.

    Temps passé dans la cuisine environ 5h.

    Temps passé a table environ 3min30 le temps de gouter chaque plat.

    Nems cru et tout collant.

    Nouille sauté dégueulasse trop de sauce soja trop sucrée trop salé
    Boeuf aux oignons trop gelatineux.

    Allo SOS Pizza?

    Depuis maintenant je m’en tiens a acheter du tout pret au centre commercial. C’est mieux comme ça.

  2. Bloody Mary says:

    Merdeuuuhhh il y en a pleins. Peut etre la fois ou j’ai écouté ma mère (celle qui met un sachet de levure dans les crepes), et qu’elle m’a dit que la cocotte qu’elle m’avait donné allais aussi bien sur le gaz que dans le four. Chouette mes 5 invités vont avoir un bon beauf bourguignon.

    Je fais mariné tout bien, filtre tout bien, je fais revenir sur le gaz tout bien, je verse mon vin tout bien… Euh c’est quoi ce Poque !!!! C’est quoi toute cette vinasse qui coule partout sur ma cuisinère, sur mon meuble, dans mon four, par terre…

    La cocotte c’est fendue en deux tout etait fichu !!!!!!!!!!! J’ai téléphoné a ma mère elle l’ai maudit sur 11 générations en me souvenant que c’etait moi la génération suivante !!!!!!

    Heureusement le mari faisait des courses, je lui dit de trouver un truc vite fait… Il me rapporte des magrets de canards… C’est bien j’ai rien pour les cuisiner…

    Résultat des courses mes invités ont eu magrets de canard sans sauce et pate fraiche trop cuite, le mari et surveiller deux minutes il a un blocage le cervelleet se déconnecte.

    J’en ai d’autres si tu veux ;)

  3. Steph says:

    Waouh sont bien ces hommes!

    Ca va je me débrouille pas trop mal en général. Les muffins je gère. Presque.
    Roméo voulait épater la galerie au boulot « ma femme elle est trop balèze » donc tournée général de muffins. Super, j’ai de la confiture de lait récupérée de chez les parents mioum. Je fais mes muffins, je mets ma confiture. Bizarre y’a des especes de grumeaux dedans oO ça doit être le caramel :) je passe les détails mais Mamie a juste oublié de préciser que la confiture était restée ouverte 3semaines dans son placard en plein mois d’août + 1 semaine dans mon frigo. Autant te dire qu’il est pas prêt d’être augmenté.

    Je précise qu’il n’y a eu aucun mort dans tout ça. Peut être un ou deux blessé ^^

    Merci Cranemou!

  4. lilicerise says:

    Je me suis améliorée, je me débrouille plutôt pas mal à présent et j’aime ça, ça me détend de cuisiner, et les 2 loulous aiment venir à mes côtés!
    Bon, ça n’a pas toujours été comme cela !

    Mon plus beau ratage, et une des plus grosses de fou rire avec ma mère :
    on cuisinait toutes les 2, des rougets surgelés pour un repas de famille !
    On suit la recette à la lettre mais, il y a un truc qu’on n’a pas compris !…. « Parer le poisson ! ?? »
    Mais qu’est ce donc ! Ben on sait pas, donc on passe à la suite !
    On finit de préparer nos p’tits poissons avec amour, hop au four, on dresse la table, on passe à table avec toute la famile,.
    Et à, on ouvre le four !! Une puanteur terrible ……

    Depuis, je sais que parer le poisson, c’est le vider !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Gloups !!!!…………………………………

    On a fini aux steacks hâchés surgelés !

  5. Mary says:

    ca ne ressemble pas à la photo du livre mais ça ne ressemble jamais au photos du livre (t’as déjà vu un hamburger de chez mac do qui ressemble aux hamburgers de leurs pubs?)

    Moi ma catastrophe culinaire c’est le flanc à la noix de coco. Un gateau divin dont je sors la recette de chez mes parents. La première fois que je l’ai tenté j’ai refait le caramel 4 fois. j’en ai flingué une casserole (paix à son âme). Et quand je l’ai démoulé (fait dans un moule a cake donc quand tu le démoules il doit avec la tête d’un cake) il s’est carément éventré (alors que je l’avais cuit plus longtemps que sur la recette).

    j’ai même la photo si tu veux la voir

  6. helene d'avril says:

    bonjour

    moi et la cuisine ca fait 2 à part la pizza qui ressemble vraiment à la tienne ,par contre c’est la machine à pain qui fait la pâte
    je n’ai pas vraiment d’ anecdote-catastrophe ,je rectifie le tire en disant que je personnalise la recette c’est tout . ;-)

    bon week end et bonne cuisine

  7. Femin'elles says:

    Huhuuuuu mon pire souvenir de cuisine …Ce fut la tarte aux myrtilles

    Tout s’était super bien passé jusqu’à ‘driiinnnggggg c’est cuit’ , j’ai voulu la sortir du four mais ce jour là Pierre Richard avait dû me jeter un sort car je ne sais pas comment en 2 temps 3 mouvements la tarte aux myrtilles s’est retournée dans ma gazinière….blanche….
    .Y’en avait partout, le jus coulait entre les ouvertures , sur la porte… en plus la myrtille c’est pas le truc qui tache bah non ce serait trop facile sinon …J’ai passé un temps fou à tout nettoyer …. ca trouve cette tarte elle était succulente, mais je n’en ai jamais refait depuis !

    Merci pour ce concours

  8. nathalie bc says:

    Bonjour!!
    Je suis plutôt bonne cuisinière maintenant mais ça n’a pas toujours été le cas!
    Le pire que j’ai pu faire ça a été quand j’ai voulu cuisiner des lentilles.
    J’ai pris des lentilles en boite (no comment) je les ai rincés,mis dans la casserole,avec des épices (lesquelles? je sais pas,j’ai pris tout ce que j’avais) pour améliorer le gout et ajouté un peu d’eau…
    Résultat? yeurke-beurk poubelle!

  9. pips says:

    alors moi le pire ratage on en parle encore
    ça partait pourtant bien hein
    j avais inviter les baux parents a manger avec des amis de la famille pour leur montrer notre appart

    j avais préparer un gratin de crozets (et comme personne ne connaissait, tout le monde avait hâte de goûter)
    ça sentait bon ça avait une bonne tête
    et au moment de le sortir du four mon bras a décidé de rencontrer le haut du four
    reflex malheureux j ai lâcher le plat (en verre)
    du gratin partout dans la cuisine (mélangé aux bouts de verres)

    on a fini avec une boite de raviolis..

    (par contre mon fils adore cuisiner avec moi (enfin surtout grignoter tout ce qui lui passe sous la main ))

  10. Lulu says:

    Mon dernier ratage date d’il y a moins de 15 jours. PacsMan est un grand fan de saucisses de Morteau et cela faisait des semaines qu’il me tanait pour que je fasse celle qui lui faisait de l’oeil depuis des mois dans le congélo. Qu’à cela ne tienne, je décide de la la préparer en gratin un dimanche où son papa vient déjeuner, genre gratin dauphinois à la Morteau. Tout était parfait, sauf que les pommes de terre n’ont jamais cuit, malgré les 1h30 passées au four… Il était presque 15h, tout le monde avait faim, et nous avons donc mangé les patates crues !!!
    Merci pour le concours, mon fils adore faire la cuisine aussi, pour l’instant on tient bien les cookies !

  11. Aby says:

    Bonjour Cranemou !!
    Je suis bien embêtée car j’adore cuisiner et je n’ai pas de grand ratage perso à te raconter. Mais j’aimerais bien gagner ce livre pour ma grande de 5 ans qui adore touiller !!
    Si je te raconte les pires ratages de ma belle mère ça marche ? Nan parce qu’elle n’aime pas cuisiner et foire souvent et c’est drôle !!
    Quelques petits exemples :
    Elle met des oeufs à durcir, elle n’a pas de minuteur mais 10 minutes c’est long, elle va donc dans le salon regarder la télé et s’endort … Evidemment 30 minutes plus tard on entend comme une explosion. Les oeufs avait explosés car il n’y avait plus d’eau, une casserole en moins … Après ça je lui ai offert un minuteur ;)
    Lorsque j’étais enceinte de ma grande on a vécu chez mes beaux parents pendant quelques mois, je lui demande de me faire des brocolis car c’est bon pour moi. Je pense qu’elle ne les a pas cuit à l’eau avant de les faire griller à la poêle … c’était abominable, j’en ai mangé un pour faire plaisir mais vraiment je n’ai pas fini mon assiette. Après ça j’ai compris pourqu’oi mon mari n’aime pas les brocolis ….
    Merci pour ce petit concours !!

  12. Mère Blabla says:

    Alors nous on est des winners dans la famille. Donc on rate souvent. Et des anecdotes du coup j’en ai plusieurs:

    La Mère Blabla s’illustre:
    – J’ai oublié des pâtes pendant 3 heures, sur le feu bien évidemment. A l’arrivée, un gâteau de pâtes immonde, un fait tout à la poubelle et le Père Truc qui me dit que si ça doit être mangeable en partie.
    – J’ai essayé un grill de balcon sauf que j’ai oublié de mettre de l’eau dans la cuve. Résultat les saucisses ont pris feu. Et on les a mangé par contre.

    Le Père Truc est le roi de la cuisine:
    – La recette dit ‘faites mariner le thon 20 minutes’. C’est monsieur qui cuisine. J’arrive dans la cuisine par hasard au bout des 20 minutes et je vois dans une assiette deux steaks de thon surgelés (et non décongelés) en train de tremper dans du jus de citron. Autant dire que ça n’a pas beaucoup pénétré. Et le Père Truc était convaincu que ça allait très bien marcher.
    – Ce midi, on a fait des pavés marinés surgelés (déjà marinés par notre ami PicPic ce coup ci). Sauf qu’ils sont emballés dans un plastique et que le Père Truc a voulu les mettre dans la poêle avec le plastique. Il m’a dit: ‘Mais c’est pas marqué de l’enlever’. Petite note à l’attention des rédacteurs de bouquin dans l’assistance: tout bien indiquer, rien n’est une évidence pour le Père Truc.
    – Et enfin (y en a d’autres mais bon j’ai autre chose à faire aussi cette après midi), le Père Truc est tombé dans le traquenard tendu par un ignoble concombre. Alors qu’il s’ingéniait à couper le dit concombre avec mon super slicer, ce fourbe de légume à décider de se faire la malle et le Père Truc s’est (un tout petit peu) entaillé le doigt (mais à l’entendre il était bon pour les urgences). Depuis les concombres n’ont plus droit de cité à la maison. Le Père Truc est saladophobe aussi (il peut y avoir des bêtes dedans).

    Donc si j’ai l’insigne honneur de gagner le livre, je pense que ce sera pour le Père Truc (je suis pas beaucoup mieux vu que mon livre fétiche de pâtisserie c’est celui ci: http://www.priceminister.com/offer/buy/599537/Collectif-Les-Gateaux-Preferes-D-obelix-Livre.html – Il est vraiment très bien d’ailleurs)

    • Mère Blabla says:

      Ah et puis un jour j’ai mis un grand tupperware de soupe dans le frigo. Alors qu’elle était très chaude. Ça a explosé, y en avait plein le frigo et plein la cuisine. C’était chouette, en plus je vivais en coloc à ce moment là.

  13. Elodie ^^ says:

    Un jour, j’ai ENFIN compris l’utilité de piquer une pate avant la cuisson….
    Tu trouveras l’article sur mon blog, section « recettes testées et approuvées », j’avais décidé de faire des petites bouchées pizzas et tomate cerises, les petits m’ont aidé, çà avait l’air bien parti pour etre une tuerie…
    Sauf, le détail du piquage de pate…

    Aprés cuisson au four, je me suis retrouvée avec des fonds de tartelettes bien gonflés, dorés à souhait… puis la garniture à coté, sur le papier sulfurisé…. xX
    C’était bon, juste de la cuisine en décomposition ^^’

  14. hell62 says:

    cc faire du gateau au chocolat vite fait avec mon petit cousin
    et foutre du sel au lieu du sucre
    oui bon il touillait et le sel et le sucre je les ai mis ds des boites opaques
    bon bah on a du tout jet lol

  15. Poulette Dodue says:

    Cacahouète a aussi la fibre cuistot (d’ou vient elle ?)
    J’ai réussi à foirer une purée maison !Ouaip ! Parce que comme une conne (enfin une novice à l’époque) une fois les patates cuites j’ai passer le tout au mixeur éléctrique (tu sais le truc à min qui fait bziiit). Résultat une mélasse dégueu , caoutchouteuse !!! Comme quoi le presse purée mécanique est une belle invention !

  16. Bérénice says:

    Une grosse bêtise alors que j’étais encore étudiante avec une petite cuisine et que j’attendais des amis pour le soir. je fais une belle salade avec gésier/avocat/pignons de pain dans un grand saladier en plastic et le pose sur une des plaques électriques… je m’aperçois un peu tard qu’en fait la plaque était encore chaude: résultat salade ratée, fils de plastique partout, un saladier en moins (le seul que j’avais). j’ai un vague souvenir d’avoir couru ensuite acheter un nouveau saladier et de quoi refaire ma salade. un bonheur !!

  17. cocococox says:

    J’ai 2 anecdotes en cuisine, plutot mmmm.

    Quand j’étais enfant, mon père s’est un jour retrouvé seul en soir de semaine quotidien pour nous faire à manger. Il fait très bien à manger à condition de prendre son temps (il fait très bien la cuisine asiatique, ou les plats qui mitonne longtemps)
    Donc le voilà à cuisinier pour mon frère et moi, il s’est dit des pâtes c’est pas compliqué, bon il avait une quantité astronomique mais là n’est pas le problème, il a voulu les parfume… Il a regardé dans les épices, il a trouvé une épice où il a cru lire épice spécial nouilles,….

    Mon frère et moi n’aimons pas les gouts anisés, avons eu le droit aux nouilles au graine de fenouil… Non seulement ce n’est pas bon, mais en plus les graines c’est vraiment fort, on a passé notre temps à cracher des petites graines….

    Pour la 2ele anecdote on revient à mon frère geek déjà tout petit, avait conçu un petit programme générateur de recettes, il suffisait d’entrer ce qu’on voulait utiliser ( sur amstrad CPC 464!) . Bon le problème c’est qu’il a testé la recette que l’ordi avait proposé: une glace pistache apéritives, vin blanc, gruyère, vanille…

    Du coup je n’ai jamais vraiment iinnové en cuisine par ses expériences, mais je crains pour ma fille qui me fait des pizzas aux épinards-frites du haut de ses 2 ans (en pâte à modeler….)

  18. emi says:

    Bon, je suis naze en cuisine ( sauf pour la tartiflette et les tajines ) mais le pire, c’est les gateaux. Quand je veux en faire un, mon chéri me demande ce que les autres m’ont fait pour leur infliger ça !!
    Pendant mes études d’infirmière, la tradition veut qu’on amène un gateau ou autre en fin de stage. J’ai toujours amené des bonbons, sauf pour mon stage en pédo-psy car les enfants étaient dingues de gäteau au chocolat. J’ai donc ( honteusement…) triché en achetant les préparations toutes prètes, celles que tu rajoute même pas un oeuf, tu met juste au four. J’ai tout fait comme c’était écrit sur la boite et j’ai réussi l’exploit de les rater !! Les petits m’ont même dit :  » Qand tu disais que tu savais pas faire les gäteaux, et bé t’avais raison !!!!! »
    J’espère que ma petite fée préfèrera le fromage aux gateaux…..

  19. Faizaz says:

    Hello!
    Alors pour ma part , un soir de match de foot où monsieur a invité des collègues , je l’ai joué épouse modèle : petit four fait maison , plateau de crudité avec sauce maison , pizza maison et mini quiches de la mort qui tue ! Une fois arrivé mon homme jete un oeil en cuisine et me fait le regard qui en dit long et à ajouter :  » nann! C’est bon on va commander des kebabs … »
    Voilà quoi !?

    Merci pour le jeu en tout cas …

  20. liliceline says:

    Coucou ça faisait longtemps que je n’étais pas venue te voir et je constate que tu as toujours autant d’humour!!!!!
    Bon alors moi pour te dire la vérité,j’ai longtemps été appelé par mon homme: « la fille qui rate les flan patissier en poudre!! ». Oui,oui,j’ai râté un flan en poudre, sachant qu’il fallait juste rajouter un oeuf à la préparation du sachet. T’aurais vu la tronche du flan!!! La honte!!!Depuis je tente de me rattraper,mais bon c’est pas simple cette histoire de cuisine quand même!
    Bises

  21. Djahann says:

    Merci pour ce concours. Je tente ma chance.

    Voici mon anecdote : qd j’étais au collège, la prof d’anglais a demandé des volontaires pour faire un apple pie. J’ai préparé ça un mercredi chez une copine, qui avait des chaises de cuisine sans paille sur l’assise. Je pose l’apple pie très réussi sur une grande assiette plate, que je tiens posée à plat sur ma main. J’admire le résultat. La sonnette retentit, je sursaute, penche le plat… et bam, l’apple pie glisse, tombe et passe à travers la chaise et se brise sur le barreau de la-dite chaise et laisse se répandre la compote de pomme !!! Grosse crise de rire, mais rien à apporter au collège le lendemain !!! 18 ans plus tard, on en rit encore !

  22. lomont natacha (@NanaHoopzy) says:

    hello miss super sa donne envie miam,
    alors moi j’ai une anecdote crado lol,
    voilà quand j’étais ado, je vivais chez ma grand mère, on faisait souvent des repas de familles, simple, mais agréable à s’y retrouver, bon quand on est beaucoup le mieux c’est des nouilles je penses, alors ma grand mère me dit attrape les coquillettes, et paf cata je fais tout tomber, ma grand prend la pelle et la balayette, ramasse les nouilles, et les met à cuire, beurk hein, bon ma grand mere étant une pro du ménage, on ne trouvait pas vraiment ça dégueu sur le coup, les nouilles sont cuites, mamie sert les pates, et là, on voit la femme de mon oncle faire la grimace, et enlever un truc de sa bouche, on continue a manger en se lancant des regards furtifs, le repas fini, mon oncle et sa femme repartent, elle qui tire la tronche ( comme d’hab d’ailleurs) et ma grand mère qui me prend à part, en rigolant,  » tu as vu la tête qu’elle faisait elle a sorti un cheni de sa bouche (cheni poussiere) j’avais envie de rire mais je me suis retenue, quelle honte! » et la on est partie dans un gros fou rire, on en a parlé à ma mere jusque là c’étais rester secret lol, mais cette histoire de nouilles à la poussiere nous a bien fais rire, on se demande ce qu’elle a pensé l’autre, en plus on ne l’a jms porté dans notre coeur alors on a un bien rit ^^

  23. vero81 says:

    ma mère est la reine de la tarte au citron meringuée… à chaque fois, c’est le grand succès, on lui demande la recette. D’ailleurs à une certaine époque il y a longtemps longtemps elle avait même polycopié sa recette…
    Alors un jour j’ai voulu brillé en société et ramener The tarte au citron…
    sauf que je ne sais pas, une faille spacio temporelle, un moment d’égarement j’étais pas dans ma cuisine, enfin bref, j’ai cru que la poudre blanche dans le gros pot en verre c’était du sucre et c’était du sel… Imbouffable ma tarte !!!!
    oui des fois ça saute une génération

  24. Vinie says:

    Oh bah tiens je participe :)

    Pour l’anecdote du foirage en cuisine, j’te dirai que Max, l’ado de Chéri, chaque fois qu’il fait un gâteau, qu’il mette un sachet de levure ou 12 bah son gâteau il reste plat de chez plat et gustativement c’est pas rop ca… :-/ Doit y avoir un truck qui pêche dans sa recette mais on a pas encore trouvé quoi…

  25. Mooom says:

    Ce livre est pour moi ! heu.. enfin pour mes enfants :) Tu me redonnes espoir là, si N1 arrive a cuisiner, mon cas n’est pas si desespéré. Pas de ratage chez moi car je ne mets pas les pieds dans la cuisine. Ce sera plus rapide si je te fais une liste de ce que je sais faire:
    – du café instantané
    – du riz au lait sans le riz
    – des pizzas surgelées
    – chercher des bieres dans le frigo
    Ah si une fois j’ai fait une omelette au fromage. Elle s’est transformé en oeufs brouillés au fromage mais c’etait mangeable youhouuuuuuu

  26. thenewme says:

    Pas plus tard que très récemment, j’ai voulu faire la pâte à tarte rapide d’Annita Pannika. Non seulement je n’ai pas de don particulier pour la cuisine mais, en plus, je ne sais pas lire (ce qui rend les choses encore plus difficiles). Bref, me voilà avec ma farine, mon beurre et mon eau. La recette indique qu’il faut mélanger la farine et le beurre dans 75 ml d’eau et en cinq minutes on obtient une pâte. Sauf que moi, je lis 75 et je mets 750 ml (héritage de ma nullité en math). J’avais donc de la bouillie. Que j’ai essayé de faire cuire. Que j’ai fini par jeter. Et le Prof a fait la pâte, il a mis 5 minutes. Big fail ! Depuis je vais chez Picard, qui est mon ami.

  27. mela92 says:

    alors moi c’était l’année dernière, première rencontre avec mes beaux-parents. je décide de faire la daube de boeuf succulente de ma mère mais j’ai confondu le sel et le sucre!!! donc immangeable et une invitation dernière minute au resto avec eux ;-)

  28. Juju says:

    Rencontrer ses beaux parents pour la 1ière fois, y mettre tout son coeur dans la préparation du déjeuner, se la jouer grande classe et cuisiner un gigot d’agneau … pour apprendre après l’entrée que beau papa n’aime pas l’agneau … vraiment pas …

  29. lapetitevache2 says:

    Alors moi , sans aucun doute, je pense à cette anecdote : je venais de recevoir un siphon pour mon anniversaire alors je voulais vite le tester. On était dimanche, la grand-mère de mon homme était assise à table pour m’aider à préparer à manger. Je prépare ma creme fraiche pour faire une chantilly, je mets tout dans le siphon , j’appuie et là : pschitttttttt ! Tout a « explosé » dans la cuisine, sur moi, sur la table, sur les murs … et sur la mamie ! Elle en avait partout sur la figure , des petits points de chantilly partout sur la figure ! Elle m’a regardé, j’ai bloqué et elle a explosé de rire et moi avec !!! Ouf, elle a bcp d’humour !!!!

  30. valali says:

    Je ne sais même pas laquelle choisir… y en a trop!!!

    La dernière en date : j’ai fait une magnifique tarte au fromage blanc…elle était tellement belle en sortant du four que je suis allée faire ma crâneuse devant mes invités (comme dans les grands restaurants quand ils montrent la bestiole avant de la cuire). Tout le monde était épaté….
    retour à la cuisine, je la retourne sur une grille….et….elle a traversé la grille. Tout a atterri par terre.
    J’étais dé-gou-tée mais c’est aussi mon plus beau fou rire collectif en date…

    Et comme c’est Tony qui décide, je veux quand même qu’il sache qu’il y a pire … le 1er jour où mon homme m’a fait à manger, il a fait cuire des spaghettis dans de l’eau froide. Et il a fait exploser une purée de fraises du siphon (6ans après, j’en retrouve encore…). Et toc.

  31. mariemae says:

    bonsoir, mon pire truc en cuisine ça été de faire a manger un repas complet sans avoir d’odorat cause super hyper méga enrhumé.le repas était pour moi sans gout pour eux très (trop) épicé, mais ils ont mangé pour me faire plaisir, la tarte salée avec de la pâte sablée, ouais beurk l’erreur, et la tarte sucré avec l’inversion du sucre et sur sel, en bref une journée ou j’aurais pas du me lever et un repas a jetter!!!pfff tout ce temps perdu ou j’aurais pu dormir!!!!!on ne m’y reprendra plus !!!!

  32. sc says:

    je tenais juste à féliciter ton petit chef, la pizza et surtout les croissants ouvrent carrément l’appétit, je trouve ça super qu’il ait en vie de cuisiner

  33. Céline says:

    Bonjour!

    La bouffe… une histoire d’amour avec Mon Blond!!
    Il a un but ultime dans la vie, c’est trouver de la bouffe, il me vole tout dans la cuisine, depuis que malheureusement il est assez grand pour que ses mains accèdent au plan de travail… Je l’ai retrouvé entrain de manger du potiron cru et des épluchures de pomme de terre… Donc je pense qu’un livre de recettes, ça devrais le faire!

    Mon pire ratage, ça a été un poulet ananas…
    Je mets les ingrédients dans une cocotte en fonte pour tout laisser mijoter pendant que je m’occupe de Mon Blond… Très pratique, la cocotte quand on est une maman active, hop, sur le feu et ça cuit sans trop de surveillance…
    Ensuite je vais dans la salle de bain , je ferme la porte pour donner le bain à Mon Blond, et là on joue, on rigole, on asperge toute la salle de bain, puis une prise de catch pour le sortir de l’eau et lui enfiler le pyjama,
    On sort de la salle de bain….
    et là, horreur, la maison entière pleine d’une fumée noire et nauséabonde…
    Je cours dans la cuisine, la cocotte fume…. En fait j’ai oublié de mettre le lait de coco, ben ouais, pour mijoter, faut quand même qu’il y ait un peu de sauce… Tout était entièrement carbonisé, résultat, 10 cm de cramé et rien à béqueter… On s’est rabattu sur du riz express et j’ai mis plus d’une semaine à récupérer la cocotte, à la récurer tous les soirs à la paille de fer…

    Bon appétit!!

  34. MellePopCorn says:

    Moi j’adore cuisiner :-) et surtout avec les enfants… mais je regrette souvent de ne pas avoir assez de livres adpatés… alors je rebondis et je joue !

    Merci

  35. MellePopCorn says:

    Non mais oh, je n’ai pas terminé !!!

    ma dernière anecdote catastrophe en tête ? pas tout à fait la mienne, vu que j’aime ça… mais plutôt la préparation des deux ans de ma dernière il y a quelques jours : je mets les bouchées doubles, je me dis que l’idéal, quand on a deux enfants à occuper pendant un temps long, c’est de les faire participer : ils vont donc faire de leur côté quelques menues tâches… jusqu’au moment où j’ai entendu un bruit suspect… je n’ai d’abord rien vu… sauf la tête de ma mini, pas tout à fait comme d’habitude… elle avait simplement découvert l’oeuf… enfin l’intérieur de l’oeuf… et bien sacrée corvée à nettoyer quand ça a bien eu le temps de recouvrir la table, la chaise, la fille… surtout quand on manque déjà de temps !!!

  36. Caroline says:

    Chéri avait décidé de m’éblouir en ces 1ers temps de notre rencontre. Pour ce faire, il avait décidé de frapper fort : me préparer un plat très exotique (il en connaissait 2) dont le nom, les ingrédients et fatalement la préparation étaient classés « secret défense ». Un chef d’œuvre dont je ne devais jamais penser sans pleurer de gratitude et d ‘émotion. 7 générations qui me survivraient devaient en perpétrer l’histoire.
    C’est dans cette atmosphère de mystère culinaire que Chéri partit faire les courses un samedi matin à l’aube (10H45).
    A son retour, il me signifia que je devais rester enfermée dans la chambre pendant tout le temps de la préparation, mais ne pas trop m’éloigner quand même car il fallait que je sente les effluves merveilleuses qui n’allaient pas manquer de s’échapper de la cuisine et me mettre l’eau à la bouche. Il ne manqua pas de me faire remarquer discrètement au passage qu’un emprunt sur 10 ans avait été nécessaire à l’achat des ingrédients, introuvables en France !
    J’étais totalement subjuguée et j’avais hâte de goûter cette merveille. Je pris donc un (gros) livre et filai m’enfermer dans ma chambre, comme prévu. Chéri s’enferma dans la cuisine en claquant la porte d’un coup de pied, sûr de lui, en sifflant « Nuit câline, nuit de Chine,… ».
    Au bout d’1/2 heure de silence total (plus de nuit câline dans la cuisine) j’entendis quelques grésillements. Des lardons ? Du beurre frit ? Des oignons en train de rissoler ? Fichtre, et tout ça sans odeur… Mystère.
    J’avais faim et il devenait impossible de me concentrer sur le livre, pourtant intéressant.
    ½ heure plus tard, je me décidai à aller frapper à la porte de la cuisine où régnait un silence inquiétant. Un « NON » sec et sans appel me répondit.
    Dix minutes plus tard, une odeur bizarre, un mélange d’éther et de fumier de lapin (du moins il me semblait) s’échappait du laboratoire. N’y tenant plus, j’ouvris la porte et là ….Enfer et damnation : je ne reconnus plus rien : ni Chéri, rouge violacé, cheveux à la Bozzo, sale comme un peigne, ni la cuisine où sûrement une armée de putois était passée récemment : casseroles (on en avait 2 à l’époque) cramées, sol glissant comme une patinoire, ni………….Oh non ! ni la poêle super chère achetée récemment où un amas ressemblant à du gloubiboulga raté était collé.
    Je n’osai pas parler et ma main était toujours sur la poignée de la porte. Chéri ne parla pas, attrapa la poêle et jeta le plat merveilleux à la poubelle.
    Sans un mot, chacun attrapa son manteau et on fila au restau le plus proche où il faisait chaud, où ça sentait bon….Nous avons parlé d’autre chose car la seule explication obtenue a été un haussement d’épaules et un soupir à fendre l’âme. L’après-midi fut entièrement consacrée au nettoyage de la cuisine.
    Je n’ai jamais su le nom du plat. J’ai promis la discrétion d’un banquier suisse sur cette affaire douloureuse….
    Chéri s’est bien rattrapé depuis : il réalise à merveille des œufs durs avec du thon mayo.

    • Caroline says:

      Rho lala je suis vraiment toute pourrie !!!!
      Je suis partie tête baissée et même pas un « bonjour Cranemou !! »
      Désolée :( Alors « bonjour Cranemou !! et merci merci pour le jeux !!!!!!! »

  37. MamanSherpa says:

    Ma pire anecdote en cuisine?
    Avoir mis des œufs durs à cuire pour une petite salade de riz. Partir répondre au téléphone (5min). En profiter pour ranger le salon (15min). Se poser dans le canap’ avec un bon bouquin en savourant le fait que mon salon soit aussi bien rangé…
    « Bordel mais qui c’est qui fait péter des pétards en pleine après midi » et me saborde mon moment de lecture?!! » #@$
    ben oui les œufs durs y a un moment où y a plus d’eau et ils explosent dans la cuisine #gourde!

    ça marche aussi avec la soupe de cresson qui fini bizarrement par ressembler à une mini forêt en plein mois de Juillet: calcinée au fond d’une casserole
    « mais qui c’est qui fait cramer ces groles, ça pue ici p’tain! »

    oui c’est pour moi que les minuteurs ont été inventés.
    Problème: ils ne s’enclenchent pas tout seuls)

  38. De Syl en Aiguille says:

    Oulala !! C’est chaud en cuisine, par fois (souvent chez moi ;-))
    L’anecdote dont je me souviens le plus : le jour où je reçois ma belle mère à manger pour la première fois. Elle est originaire de Lorraine et moi de Bretagne, mais plutôt que de lui faire des crêpes, je me décide à lui faire une quiche (lorraine ;-)). Tout se passe bien dans la préparation, on passe à table, on goûte… Beurk ! la pâte était sucrée !!! J’avais acheté une pâte sablée (donc sucrée) au lieu d’une pâte brisée. Ce n’était vraiment pas bon……. Raté, pour ma première fois ;-)
    Merci pour ce jeu !!!

  39. Nanou2104 says:

    Moi je ne rate jamais rien en cuisine ^^ Bon faut dire, je ne m’occupe que rarement de la cuisine et je m’en tiens aux basiques… C’est l’homme qui cuisine le plus souvent, sauf pour les desserts… et encore il s’y met aussi ^^ Bientôt j’aurais plus rien à faire ^^ Donc, je balance ses plus gros ratages en cuisine : J’ai eu droit au riz au poivre… aux pâtes au saumon enfin surtout au citron mais le must c’est quand même le choux-fleur radioactif…
    Un soir ses parents et ses grands-parents sont venu manger à la maison et il s’est mis en tête de cuisiner chinois mais du chinois un peu original qu’il disait… Au menu, une soupe épicée au poulet, du bar à la vietnamienne avec du choux-fleur au lait de coco et pour le dessert, il avait pris des glaces et des nougats chinois…
    On passe à table… la soupe était épicée, ça c’est sûr… c’était bon, mais t’en reprenais pas une deuxième fois… Déjà qu’à la première assiette tu crachais du feu… On passe au plat… le poisson était bon… Mais le choux fleur… Quand il a posé le plat sur la table personne ne voulait goûter… C’était vert et ça faisait des bulles… Bloub, bloub… La mère de mon homme s’est lancé la première… et a dit à l’homme de jeter tout ça ^^ J’avoue, j’ai pas goûté…

  40. gwen31 says:

    Premier rendez vous galant à la maison avec mon chéri (j’étais en vacances chez mes parents…). Sympa, ils me laissent la maison. Au moment où on a une petite fin, je regarde de garde manger… rien… il restait qu’une boite de paté et de la brioche…
    Méga honte..

Laisser un commentaire