Le Cap d’Agde: 30 ans d’expérience…

J’aime bien savoir que mes enfants foulent le même sol que moi au même âge pendant les grandes vacances.

C’est sûr que retourner au même endroit, années après années, gâche un peu le côté aventure de la chose, mais ça me plait tout de même de voir N°1 et Clapiotte s’arroser sur la terrasse ou construire de merveilleux châteaux de sable ou des piscines géantes qui se remplissent au gré des vagues. Un peu comme si je leur insufflais ces deux mois de bonheur et de liberté auxquels j’avais la chance de goûter chaque année depuis si petite.

Le seul soucis quand on passe ses vacances au même endroit chaque année, c’est qu’on finit irrémédiablement par connaître tout le monde, y compris les vieilles commères qui viennent nous tenir la jambe pendant une heure sous prétexte qu’il leur manquait du riz-du sucre-un oignon (selon les jours) alors que là, tout de suite, j’allais doucher les enfants-faire la sieste-enfin pouvoir lire Voici tranquille (selon l’heure).

Il y a aussi les gentils vieux qui disent que « rho bah ça alors, tu as deux enfants, mais c’est fou… et toi qui n’a pas changé ». Plus hypocrite, tu meurs, et comme tu ne veux pas mourir, tu fais un gentil sourire et tu ne rends pas le compliment caché, parce que eux, SI, ils ont bel et bien pris un coup de vieux!

Il y a aussi le vieux copain avec qui on discutait (platoniquement) le soir sur la plage. Il était gringalet et tu étais plutôt bien foutue. Il est limite bodybuildé, se ballade avec une femme canon et est flanqué de deux adorables filles pendant que tu tentes de planquer ta culotte de cheval derrière un paréo trop petit et que tu hurles sur le grand de ne pas faire manger de sable à la petite.

Et puis même si tu ne les connais pas tous, il y a les gens qui te regardent bizarrement parce que quand tu débarques sur la plage, tu attends d’avoir poser tes 4m2 de serviettes avant de daigner poser ta progéniture dessus, histoire que la demoiselle ne se mette pas un grain de sable sur ses précieux pieds au risque d’hurler à la mort.

Mais revenir au même endroit chaque année, c’est aussi retrouvé ses repères d’enfance, raconter à N°1 qu’ici, on avait construit une cabane et que là, on avait fait une bonne blague. C’est retrouvé une amie d’enfance avec qui on a fait les 400 coups avant d’écumer les boites de nuit

Et puis, surtout, le Cap, c’est te défendre à chaque fois que NON, il n’y a pas que le camps naturiste là-bas, et d’avoir toujours une anecdote marrante à ce propos à raconter (parce qu’on en voit, quand même, des choses bizarres, quand on va faire un tour dans ce camps).

Enfin, le Cap, c’est aller à chaque saison saluer le gérant du tabac-presse qui nous a vu grandir et le féliciter pour son choix de cartes postales de bon goût:

 

Et vous? vous partez souvent au même endroit?

Vous connaissez le Cap?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

19 comments

  1. chouquette says:

    je ne connais pas le cap d’agde, si ce n’est de nom, célébrissime pour son camps effectivement.

    Moi j’aime partir au meme endroit, ca doit avoir un effet rassurant pour moi, je sais où aller me baigner, je sais quoi faire s’il fait moche…

    Quand j’étais petite, j’avais la chance de passer deux mois de vacances sur le plus bel endroit du monde : belle ile en mer. Quand mon n°1 avait 15 mois, nous sommes partis en vacances à Belle ile, ca faisait au moins 15 ans que je n’y avais pas mis les pieds, j’en ai pleuré de bonheur en arrivant, et à chaque fois que je retournais à un endroit que j’adorais.

    Et effectivement, ca m’a fait tellement plaisir de me baigner dans mes « piscines privées » faites d’eau de mer au bord des rochers quand la mer est basse… et de montrer à mon fils, si petit pourtant, que là on trouve tel coquillage et là on mange telle chose… je crève d’y retourner, c’est sur l’année prochaine on y va.

  2. kaki says:

    Moi ça a été Palavas-les flots !! mais on est allés au cap d’gade une année et c’était plutôt sympa.
    Mais maintenant nous c’est Bretagne tous les ans. Notre Rv à nous 4. On change d’nedroit (c’est quand même grand la Bretagne !!) mais on est déjà retourné 3 fois au même endroit et on a ce genre de réflexion « tu ava

  3. kaki says:

    je disais… « tu avais le même age que ton frère, là ». « Dire que la dernière fois, tu ne savais pas faire ça ».
    Par contre, connaitre un peu trop le voisinage en vacances, bof…

  4. estelle says:

    je connais très bien puisque je suis née non loin et que mon père y a souvent bossé (d’ailleurs même au camp de naturiste)
    ça fait déjà 4 ans que je n’y suis pas allée, la dernière fois, on a fait un tour sur le port
    je me souviens que petite on allait à la plage de la Tamarissière et que ado, je me suis perdue dans le Cap d’Agde car je ne voulais pas suivre ma mère….. ça m’a valu une bonne « engueulade »

  5. Miss CoCoOn says:

    lorsque j’etais petite les deux mois d »été on les passait toujours en vendée avec mes parents frere et soeur!!! juska l’age de 10/12ans environ depuis j’y suis pas retourné
    on avait egalement l’habitude en avril d’aller jsutement au Cap d’agde!!! j’adorai cet endroit, le petit port, ces resto, le paysage du coup cette année comme j’ai gagné un week end gratos je l’ai offert a mes parents pour qu’ils ai la chance de pouvoir y retourner depuis toute ces années!!!

    Le cap est un tres bel endroit, enfin je trouve

  6. LMO says:

    Je ne connais pas le Cap et le seul endroit où on va régulièrement c’est en Espagne. Dans ma famille. Et c’est vrai que c’est un bonheur de faire les mêmes choses que l’on a fait petit avec ses enfants! :)

  7. Bobine says:

    Jamais mis les pieds au Cap d’Agde mais c’est clair que ça m’évoque les culs-nus! ;)

    Nous c’est le grand débat chaque année avec mon mari. Il a passé toutes ses vacances depuis l’âge de 8 ans en Corse dans la maison de vacances familiale et ça lui semble évident qu’on continue à y aller avec nos enfants tous les ans. Alors moi j’adore la Corse, mais j’adore aussi voyager et découvrir de nouveaux endroits donc j’essaie de négocier comme je peux mais comme on n’a pas non plus 2 mois de vacances, ce n’est pas évident de contenter tout le monde (de mon côté, c’est en Auvergne que j’ai passé toutes mes vacances enfant donc ça va, ça ne me manque pas trop ;)).

    PS: Mdrr l’écarte-fesse!

  8. Mutti says:

    Je ne connais pas le cap d’agde mais y’a des cartes postales sacrément originales dis moi !! :D Petite, mes parents variaient les destinations chaque année et depuis que j’ai fondé ma famille, on n’est pas parti souvent à cause de déménagement (je remets ça cette année !!) , les filles trop bébés … J’espère que l’année prochaine, on pourra enfin prendre de vrais vacances(pas sûr vu qu’on compte acheter notre maison… dans 2 ans p.e ;) )
    Sinon, ça doit être sympa d’avoir un pied à terre ou l’on peut se déplacer toute l’année (c’est une maison de famille ?). Ca a du vous faire du bien de prendre un peu le large ! :)

  9. sandrine says:

    J’ai dû passer une semaine au Cap alors que j’avais 6 ans ; des souvenirs euh… j’ai dû boire du sable et manger la tasse en jouant, mais je ne me rappelle pas de tenue d’Adam.. mis à part ma sœur qui s’exhibait 15 min après le bain histoire de faire sécher le maillot en tissu (en même temps, un bébé de 15 mois, ça n’intéressait personne..).

  10. Xtinette says:

    Pas mal d’endroits où je retourne : la Sicile pour la famille, Marseille pour la famille… et pendant pas mal d’années Port Barcarès…J’aime alterner entre les aventures vers de nouveaux horizons et les retours aux endroits que j’aime ! Bonnes vacances à tous !

  11. Flo says:

    Ton billet m’a fait marrer parce que pour nous entamons aussi la deuxième génération Cap d’Agde. C’est à la Plagette ( dans le prolongement de la digue Richelieu) que la famille patauge depuis, je crois, 1979 !!! L’aîné de mes doudous en profite pour se faire gâter par ses grands-parents, comme sa mère avant lui : glaces à gogo au restaurant d’en bas, poissons « des pécheurs », manèges du Luna Park… Pour moi, le Cap d’Agde n’est sans doute pas la plus belle station de France, mais c’est quand même un plaisir de faire découvrir à sa progéniture tous les petits plaisirs qui ont marqué notre enfance.

  12. bergie says:

    je ne connais pas non plus le cap d’agde…je n’allais jamais au meme endroit avec mes parents et je fais la meme chose avec les enfants, j’aime découvrir une nouvelle ville, de nouveaux paysages… sympa tes cartes postales!

  13. Poulette Dodue says:

    Le Cap !! Souvenirs MEMORABLES de vacances entre meufs à 20 piges !!!
    Voir mes grands parent chaque été…un bon reps de Mémé lorette, Pépé qui râle…

  14. Nath says:

    ahhhhhhhh ! je ne peux pas résister !! moi aussi j’ai passé des années au Cap d’Agde …de 18 mois à environ 30 ans ! que de jolis souvenirs ! des vacances d’ado inoubliables avec les copains qu’on ne retrouve que l’été, et qu’on trouve trop beauuuuuuuu ! Si ça se trouve on s’est croisé ? sur le port ? à la roquille ? au Luna Park ? :D
    Cela fait des années que je n’y ai plus mis les pieds, mais un jour peut-être j’y amènerai mes zouzous pour qu’ils foulent « les lieux bénis » hihihi

  15. mamanjuju says:

    Oui je connais le Cap j’ai grandi pas très loin ! Et je confirme il n’y a pas que le camp nat’ !!!
    Alors si tu y es en ce moment, on est toute proche !!!
    Bonnes vacances!

  16. Mary says:

    Moi j’habite dans ma villégiature d’enfance…. tous les ans au même endroit…. quand je passe la panneau de ma ville ça me donne un gout de vacances alors que ça fait 5 ans que j’y vis.

  17. philippe says:

    Bonjour, Je tombe par hasard sur votre blog, moi je travaille sur le Cap d’Agde depuis des années, en fait je trouve le choix de vos cartes postal sympa … et oui le Cap à une réputation …. comment dire … spécifique, bon le principal c’est de ne pas laisser indifférent, et nous avons une clientèle tres tres fidèle certains clients depuis ?…. plus de 25 ans … cordialement et au plaisir de vous voir au Cap d’Agde

Laisser un commentaire