News en vrac

Je suis toujours absente, toujours en bord de mer, dans le sud. Genre dans une station balnéaire réputée pour son camp de naturistes. Sauf qu’on n’est pas naturiste, hein, je vous vois avec votre petit rictus. Nan… nous, on est dans un petite résidence charmante et familiale. Enfin, familiale, surtout en saison, hein, parce que là, mis à part le club de bridge et des hollandais, y’a pas foule au portillon.

Et tant mieux, ça permet de mieux en profiter.
Enfin, en profiter, faudrait qu’il arrête de faire 12°c aussi, parce que ça meule sévère aujourd’hui, j’ai dû aller acheter une parka à Clapiotte, pour tout dire.

Clapiotte… ahhhh… Clapiotte à la plage. Grand moment. Bon, bah, voilà, hein, elle hurle. Pas moyen de mettre les pieds dans le sable. Elle qui sait marcher de manière tout à fait aléatoire réussi à nous grimper dessus aussitôt qu’on tente de la poser par terre, comme si elle était repoussée du sol par une force invisible.
Heureusement que son frère est là pour clamer les hurlements en faisant diversion.

Comment?
En se jetant littéralement dans le sable et en se roulant dedans comme on pourrait rouler des beignets dans la farine (ouais, je sais pas si c’est comme ça qu’on fait les beignets, mais c’est l’image que j’avais en tête). Après la douche du soir, j’en suis encore à lui gratter du sable de son crâne ou d’en voir sortir de ses oreilles… à croire qu’il tente de faire des réserves en sachant qu’on ne verra pas la mer cet été!
N°1 se plaind tous les soirs depuis que nous sommes arrivés parce qu’il est fatigué et qu’il voudrait rentrer. La faute à nos activités trépidentes. Et il se plaind le salopiot.
Rhaaa ces gosses!

et sinon quoi d’autres?

Bah j’ai vu un couple qui croyait certainement être sur un tournage porno en plein milieu de la plage, heureusement pour leur hygiène, ils se sont arrêtés avant que j’arrive avec ma poignée de sable et ma colère.

J’ai fait du trammpoline et même que c’était chouette. J’ai aussi tenté de revivre ma naissance, photo à l’appui, mais évidemment, j’ai pas le câble pour transférer les photos.

Etbpour finir, je vais être obligée de m’acheter un sac vu dans mon magasin préféré… Je ne les remercie pas de ne aps avoir fait faillite!

Voilà… Sinon, ça va, je rentre jeudi et je réponds à vos coms, vos mails et je finis de m’occuper des gagnants des concours parce que…oui, j’ai du retard, mais j’arriiiiive!

Et vous? Ca va la vie?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

17 comments

  1. Zette says:

    Et bé ça irait mieux si tu venais pas nous narguer avec tes vacances de rêves ouais! (sinon, je sais pas mais je crois qu’on roule les beignets dans le sucre et pas dans la farine, ou alors, c’est pas de la farine, enfin, c’est ce qu’on t’a fait croire ;) )

  2. Aileen says:

    Clapiotte dans le sable ça m’a fait penser à Clochette dans la neige, la même en version vacances d’hiver. Elle marchait pas encore à l’époque mais savait se tenir debout mais dès qu’on approchait ses pieds du sol enneigé, elle les relevait !
    Sinon pour la température, viens chez nous dans le Nord la prochaine fois, soit il fait beau comme en ce moment et c’est chouette soit il fera moche et t’auras pas de regret, vu que c’est le Nooooorrrrrd !

  3. aureleb says:

    l’avantage avec les filles (si!si! c’est souvent des filles) qui ne veulent pas de sable sous leurs pieds, c’est que quand tu les poses sur la serviette, tu es sûre qu’elles n’en bougeront pas (c’est du vécu…)!!!! Bonnes vacances!

  4. Mary says:

    Le mien aussi fait des réserve de sable alors qu’on habite à côté. on envisage de mettre une douche dans l’entrée pour le mettre sous la douche dès qu’il rentre dans la maison. sinon c’est sable sur le carrelage et ça me saoule

  5. Aggie says:

    T’y croiras peut-être pas, mais même raconté comme ça, ça donne envie d’y être!!!

    Et sinon j’ai reçu la veilleuse Pabobo, aussitôt adoptée par ma loupiotte! Encore une fois MERCI!!!

Laisser un commentaire