Les enfants presque parfaits

Lorsque nous devenons parents, et plus particulièrement mère, il y a une hormone qui est sécrétée et qui nous rempli d’un amour maternel sans limite.

C’est grâce à cet amour là que nous trouvons nos petits aliens fripés très beaux (oui, même avec son œil de boxer). J’ai des doutes quand même sur les quantité d’hormones libérées, parce qu’à la naissance de Clapiotte, bah je ne l’ai pas trouvé gégé, elle était complètement boursouflée du visage, des yeux tellement gonflés qu’ils étaient toujours à moitié clôts. Elle avait du duvet qui lui prenait tout le front: des sourcils à la base des cheveux, impossible de savoir où l’implantation commençait et s’arrêtait, j’étais dans la planète des singes!

C’est peut être la césarienne, peut être qu’on en a moins de ces hormones, quoi que j’en avais aussi eu une pour N°1 (Call me Ribery de la touffe, copyright @Zaza) et que je l’avais trouvé merveilleusement parfait. C’est en regardant les photos quelques années après qu’on se demande où se cachait l’hypnotiseur!

Je m’égare. Cette hormone, donc, nous fait devenir mère, avec tout ce qui va avec.

Par exemple, quand ton enfant se réveille la nuit et pousse un petit cri, tu as le coeur qui monte direct à 140, une sensation de déchirement. J’ai souvent envie d’insulter le papa qui ne se lève pas, mais en fait, chaque petit couinement me fait l’effet d’un coup de poignard, si bien qu’en fait, je suis réveillée à chaque fois. Je me soigne, maintenant, je ne me lève plus à tous les coups, il m’arrive même de me rendormir. Tout arrive.

Devenir maman, ça m’a aussi permis de connaître un tas de maladies bien horribles. Si le bébé tousse, il a forcément la coqueluche ou une pneumopathie. Il a une rougeur, c’est un zona. Il a mal à la tête, je visualise une tumeur. Être mère m’a rendue complètement parano.

Mais surtout, surtout, on croit que nos enfants sont parfaits. Par rapport aux autres, évidemment. On n’a d’ailleurs jamais croisé un autre enfant pour lequel on se serait dit « si seulement le mien pouvait être comme ça ». C’est comme ça, ça nous évite de vouloir les échanger juste parce qu’on aurait voulu un blond.

Mais on apprend la leçon.

N°1 a été l’enfant parfait jusqu’à ses 3 ans. Gentil, calme, drôle, beau. Rien ne pouvait me faire penser que ça pouvait changer. Mon fils, c’était l’plus fort et pis c’est tout.

Et puis, il y a eu cette visite médicale à l’école, et ce petit papillon sur lequel il m’était demandé de prendre rendez-vous avec un ophtalmo. Vite. Soi-disant que N°1 avait une très mauvaise vue.

Pfff… les médecins de toutes les PMI de la Terre s’en sont pris plein la tête ce jour là. En tant que mère, je ne pouvais être passée à côté de ça. Impossible. Il y avait erreur.

Verdict de l’ophtalmo: la PMI avait raison. Ce jour là, j’ai pleuré comme si on m’avait annoncé la pire des nouvelles. N°1 allait avoir des lunettes. Et je n’avais jamais décelé quoi que ce soit quant à sa vision défaillante.


J’ai un vrai problème avec tout ce qui concerne les yeux. Rajoutez à ça un gros sentiment de culpabilité et d’échec, je pense que les gens de la salle d’attente ont cru qu’on m’avait annoncé une mort imminente.

Ca va mieux, je m’en suis remise. Je sais juste, maintenant, que mes enfants ne sont pas parfaits et qu’il faudra en assumer toutes les conséquences.

Je ne suis jamais retourné chez l’ophtalmo depuis, c’est Tony qui s’en charge. Jusqu’à hier.

Hier, c’était visite général. Même pour Clapiotte.

La vue de N°1 n’a pas bougé. Et pour le moment, Clapiotte voit très bien. Pas de lunettes en vue.

Faut dire qu’elle a déjà son problème capillaire elle!

Et vous? En devenant mère, vous avez changé votre vision des choses? Suis-je seule à être complètement hystérique?

zen? jamaaaaiiiiiiiis!!!!!

Toujours l’homme idéal à gagner ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

34 comments

  1. Maman Bobo says:

    Ah ah ah! Ribery de la touffe c’est énorme! Faut en faire un club!

    Pour moi, devenir mère m’a rendu complètement débile! Genre je m’enèrve pour rien, je crie comme une malade, je suis hystérique parfois, je suis impatiente alors qu’avant non… Enfin pour être précise, c’est depuis l’arrivée de Chucky, avec Pollux, j’avais aucun problèmes!
    Je crois que l’âge joue beaucoup! j’ai eu Pollux à 20 ans et j’ai attendu 6 ans avant d’avoir Chucky, tellement j’ai été traumatisée de mon premier accouchement!

    En 6 ans, on évolue à mort (et apparemment, pas tellement dans le bon sens pour moi!)

  2. chocoladdict says:

    tu sais avec mon fils qui a marché à plus de deux ans, ça fait longtemps que j’ai fait le deuil de l’enfant parfait ! mais j’avoue que ça m’énerve quand les mamans mettent en avant leur enfant précoce sur tel ou tel point..si je m’en fichais totalement, ça devrait me laisser indifférente )

    quant au coup des photos de naissance, comme tu as raison..il y a des photos de mon fils quand il avait 3 mois (sans cou et une tête énorme) qui sont vraiment horribles, on se rendait pas compte à l’époque (enfin bon avouons qu’avec son père parfois on l’appelait quand même Mini-me, le nain d’Austin Power…)

  3. Top-produits-bebe says:

    Je te comprends, on a toutes envie d’un enfant haut de gamme même si on s’évertue à dire le contraire. J’essaie de ne pas mettre trop de pression sur mes enfants, de les laisser grandir tranquillement tout en les encourageant à s’éveiller sur le monde. J’ai été moi-même une enfant, je n’étais pas parfaite, je ne le suis toujours pas, et c’est pas pour autant que j’ai raté ma vie ;-)

    • cranemou says:

      je pense que je me mets la pression toute seule, dans ma tête, mais j’ai remarqué une évolution plutot positive pour N°2! pourvu que ca dure!

  4. Mooom says:

    Suite à ton expérience et à la mienne (et c’est même écrit chez Pernoud !!!). On peut envoyer nos bébés chez l’ophtalmo TRES tôt et tout probleme genre myopie etc (j’y connais rien) peut se faire traiter avant les 18 mois de l’enfant et eviter les lunettes mais faut s’y prendre tot.
    Sinon mes enfants sont parfaits. Ils sont juste en retard sur tout et ils ne font que semblant de ne pas comprendre.

    • cranemou says:

      N°1 a un probleme avec la forme de ses yeux (ils sont pas ronds mais ovales, à l’interieur, je sais pas si je suis claire… je peux pas expliquer plus, là, j’ai déjà failli faire un malaise), donc, ca ne changera jamais… il aura des lentilles… si il veut

  5. mistinguett says:

    bien évidemment que j’ai changé en devenant maman par contre, non, je ne veux pas d’enfant parfaits parce que si on part comme ça, on sera forcément déçue à un moment donné et puis, pour moi mes enfants sont comme ils sont et peut importe se qu’ils deviendront, je serai toujours fière d’eux… ;-)

    • cranemou says:

      en fait, le truc, c’est que je le trouvais parfait genre physiquement… je sais pas trop expliquer ça, mais d’avoir raté son probleme aux yeux et savoir qu’en plus c’etait de naissance, ca m’a fait un choc….je m’attendais pas à ce genre de truc

  6. LMO says:

    Je crois que le coté « parfait » s’atténue avec l’âge… Mouflette aura 10 ans demain (une corde, please…) et je me rend compte de ses failles, de ses défauts. Et je l’accepte comme elle est, même si j’ai du faire le « deuil » de l’enfant parfait il y a qq années.
    Elle est parfaite comme elle est, avec ses notes aléatoires, son poil dans la main, ses lunettes, sa coupe de cheveux ridicule, etc etc…

    MissCouette, je n’ai pas encore passé le cap, mais c’est inéluctable. Et finalement plus sain, je pense.

    Donc non, tu n’es pas seule! ;)

    • cranemou says:

      c’est vrai. Mais je t’avoue que je suis bien plus distante avec Clapiotte concernant ses perfections, d’ailleurs, ca a commencé dès sa naissance, j’ai dit à Tony « elle est pas terrible », c’est pour te dire ;D Je crois que l’histoire de N°1 m’a vacciné!

  7. madamezazaofmars says:

    Tu me rassure au contraire, je pensais être la seule …
    Ici aussi, on a rien vu, enfin presque, et pourtant le grand souffre d’ un grand manque de confiance en lui et il a longtemps marché sur la pointe des pieds, il est suivi et ça lui fait du bien.

  8. Covima says:

    Comment ça, je ne suis pas la seule hystérique-mum ? Honnêtement je crois que je n’ai jamais couru après l’enfant parfait (qui n’existe pas) mais je crois plutôt qu’on les aime avec nos yeux de mamans qui ne sont pas du tout objectifs, et c’est bien ça le plus important ! Moi qui pensais m’améliorer avec les années, je fais surtout une croix sur mon rôle de maman-parfaite, qui crie (trop), s’énerve et doute toujours de ses décisions. La dernière phrase du com de Mooom m’a bien fait rire :-D

  9. cleopat says:

    j ai une de mes filles qui a eu des malformations au niveau rénal qu il a fallu opérer,
    on se demande toujours à cause de qui et à cause de quoi mais la nature fait ce quelle veut !
    et quand la nature commet des « erreurs » on a parfois du mal à l accepter, au début, car on a rêvé notre enfant parfait ,et surtout parfaitement prêt à affronter la vie qui l attend !
    on a tout simplement peur pour lui !

  10. Maman Dodue says:

    Bonjour Cranemou !
    Comme je te comprends… Mon angoisse, c’est les cheveux ;) !
    Mon n°1 est né avec plein de cheveux, j’étais super fière… Et puis ma mère m’a dit, l’air de rien : « Tu sais ma chérie, dans quelques mois, il va perdre tous ses cheveux de bébé et ses vrais cheveux pousseront ensuite ». Évidemment je lui ai répondu que mon fils, ma merveille, ne serait jamais chauve !
    A là naissance de n°2, j’ai fait un album photo pour n°1 de ses 3 premières années, et là, le choc ! A quatre mois, il était complètement chauve, pas un poil sur le caillou ! Et pourtant, dans mes yeux de mère il avait toujours été chevelu…
    N° 2 a 4 mois 1/2 et c’est limite si je ne compte pas tous les jours ses cheveux ;) ! Pour le moment il en a plein mais on ne sait jamais…
    Et sinon, je suis aussi stressée des dents. Quand n°1 a eu sa première dent, j’étais persuadée qu’elle était noire, déjà cariée. Heureusement à ce moment là il avait de nouveau des cheveux et je me remontais le moral en me disant qu’il vaut mieux avoir un dentier qu’une perruque ;) !
    Je sais, je suis dingue…
    A part ça, mes enfants sont parfaits : les plus beaux, les plus sympas, les plus rigolos et maintenant grâce à toi mon n°2 va aussi être le plus stylé (vive Pop’n Baby) !
    Bonne journée…

  11. bergie says:

    oui tu es hsytèrique …mais tu devais l etre avant d’avoir des enfants.
    Pour ce qui est de l’enfant parfait ah ben on essaie de voir le meilleur en eux (et c est déja pas si mal)
    ma miss crachouille elle était trop moche sur les photos de naissance et mon fils parfois je le trouve trouillard…mais bientot c’est eux qui pointeront du doigt nos défauts

    maman, tu bois trop !
    maman, jte jure le jaune ca ne te va pas au teint….

    • cranemou says:

      j’ai eu un « maman, tu pues l’alcool », tu crois que ca commence DEJA?
      (ceci dit, je n’ai jamais été dingue avant… dans mes souvenirs, j’etais vraiment parfaite ;) )

  12. Ma poussette à Paris says:

    Moi depuis que je suis devenue maman, je suis hystéro, parano, angoisso… mais je me soigne… enfin j’essaie… bon je te laisse je vais voir s’il respire encore !

Laisser un commentaire