la bourde du mercredi (5)

Bon, ok, vous m’en avez envoyé quand même, alors je les mets ici, mais tout de même, je pense qu’aujourd’hui signe la fin de l’hebdomadaire bourde du mercredi… on va se faire « la bourde du mois », peut être que ca marchera mieux! Pourquoi pas!

Pour terminer, Encore une petite de Tony, on ne s’en lasse pas!

Mercredi soir, match de foot. Ca tombe bien, j’ai fajitas party avec Alorom et Poulette Dodue (lectrice assidue). Je reviens à la maison un peu tard, les copains ont déserté la maison laissant derrière eux une trace de leur désespoir suite à la défaite de Lyon (mouahahaha), à savoir, quelques canettes vides.

J’ouvre le frigo pour m’hydrater un peu suite à la dégustation d’un burritos très légèrement épicé (mon intestin appréciera mon ironie). Là, sur la deuxième clayette se trouve, pour une raison obscure, une bouteille de bière. Dressée, debout, ouverte et pleine. Vas savoir ce qu’il s’est passé. Je laisse là la bouteille, pensant que Tony en fera bien ce qu’il veut le lendemain matin.

Le lendemain soir, Tony rentre du boulot. Tout à cup, cette histoire de bouteille me revient à l’esprit:

« Tony, c’était pour quoi faire la bouteille de biere ouverte dans le frigo hier soir? »

« Quelle bouteille? »

Je veux bien croire qu’il a un léger Alzheimer, mais bon, quand même.

Une lueur lui éclaire la pupille. je le vois se jeter sur le bac à légume à bière. J’avoue, je suis en transe.

Oui, là, on ne rêve pas, une bouteille est vide. Son contenu tapisse sympathiquement le fond du bac, laissant flotter une légère odeur de malte. Oh, tiens, le vaccin de Clapiotte qui flotte…

Tony a eu le geste stupide d’un Alzheimer maniaque en phase 12 des deux maladies: 1/oubli de la bouteille ouverte; 2/maniaquerie maladive incontrôlable: résultat: 30 minutes de rinçage de bac-bouteilles-vaccins et compotes à boire (oui, notre bac à légumes sert aussi pour les fruits, j’avoue!).

Le pire? C’est qu’évidemment, c’est de ma faute, j’aurai dû jeter la bouteille la veille.

Le encore pire? Demain, 13h30, Clapiotte a… Vaccin! Oui, c’est ça. je vais devoir m’expliquer sur le fait qu’il n’y a plus de boite, que l’étiquette ne colle plus et que quand même, ça sent un peu la vieille soirée!

Merci Tony, tu m’aides chaque jour à aimer ma vie! (et à alimenter mon blog)

 

Lucky Sophie est contre le Cododo:

Chambre d’hôtel ou club de rencontre ?

Il y a quelques années pour un déplacement pro, j’ai eu une drôle d’aventure à l’hôtel.

 

Arrivée à l’hôtel, une fois que j’ai ma clé, je me dirige vers ma chambre.

J’ouvre la porte sans souci.

Et là, je vois le lit défait.

Un peu contrariée, je redescends à la réception et indique ma surprise au gentil monsieur derrière son guichet.

Il me rassure, me dit de remonter, il envoie de suite une femme de chambre.

Je me repointe devant ma chambre, j’ouvre la porte et je vois les draps remontés. Bizarre.

Merde il y a un gars dans le lit !

 

Option 1 : le boulot fournit les gigolos pour les déplacements

Option 2 : restriction budgétaire oblige, la boîte incite au co-sleeping

Option 3 : petit souci de gestion à l’hôtel !

 

Devant l’air ahuri du gars, je m’excuse en rougissant comme une tomate, avant de redescendre en trombe à la réception raconter ma mésaventure.

Le réceptionniste s’excuse mollement, visiblement pas plus surpris que ça, et me redonne une autre chambre, dans laquelle j’ai finalement pu dormir… seule !

« Oh, pardon, j’vous avais pas vu »

 

BBFlo aimerait partir au Cap d’Agde:

A l’occasion de nos premières vacances en amoureux, l’Homme et moi avions acheté un vieux camion genre J5, avions balancé à l’intérieur un matelas et une réserve d’eau et hop, nous voilà partis à sillonner la France pour 4 semaines.
Tous les soirs, nous nous mettions en quête d’un endroit tranquille où dormir. Puis, nous nous allongions à l’intérieur du camion, têtes vers le fond, les deux portes arrière ouvertes ! et entre deux… enfin bref… avant de nous endormir, nous refaisons le monde en regardant les étoiles.
Sauf qu’on trouvait souvent vraiment en pleine nuit l’endroit où dormir et donc on ne savait pas trop où on était. Il nous est d’ailleurs souvent arrivés de nous faire virer par les flics.
Et un matin… enfin plutôt un midi… nous nous sommes réveillés… à poil dans le camion… portes grandes ouvertes… au beau milieu d’une plage bondée de monde !!

Des amis à toi BBFlo?

 

FannieB a des amis et un fils qui mettent les pieds dans le plat.

On est trois couples + 1 copine célibataire à passer le WE dans un riante ville du nord de l’Allemangne où des copains sont expatriés. On est heureux de se retrouver, on rit, bref, bonne ambiance.
A table, on en arrive à discuter d’un nouvel an organisé par Lolotte. Lolotte se lance dans le récit de THE anecdote de cette soirée, à savoir, comment son beau_frère s’est retrouvé sur son lit avec la ferme intention de conclure avec sa prise de la soirée alors qu’elle, Lolotte était dedans ! Lolotte se rend soudain compte que le reste de l’assistance est plus silencieux, qu’on évite de se regarder, et que je suis en train de plonger dans mon assiette en essayant de m’étouffer pour ne pas hurler de rire ! Et là, elle réalise… elle est assise juste en face de la fille( la copine célibataire) dont elle raconte les ébats ! Et nos hotes, qui n’étaient pas à ce réveillon eux, ne comprennent rien et l’encouragent à continuer « et alors, et alors??? »!Heureusement que la copine en question a le sens de l’humour ! COmme je ne suis pas toujours une bonne copine, j’ai rarement autant ri dans ma vie ! Encore maintenant, quand on évoque THE gaffe, on en prend pour un quart d’heure !!!! Voilaaaa ! OK, c’est pas MA bourde.

UN grand moment de solitude avec mon fils.
Le grand à 3 ans environ. On revient des courses et on discute. On croise un homme, qui tire sur sa cigarette.
« RHOOOOO, il va mourir le monsieur, hein, maman qu’il va mourir le monsieur ! c’est pas bien de fumer, et monsieur, tu vas mourir, tu sais ».Le tout bien fort évidemment parce que sinon, ce n’est pas drole ! Là, c’est moi qui suis morte, de rire et de gène aussi un peu… et pourtant à trois ans , on n’avait pas encore commencé la prévention !!!

——————————————–

Bien entendu, si vous en avez à me raconter, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message, c’est avec plaisir que je garderai votre secret (j’ai pas beaucoup de lecteur, on est entre nous!).

Bon, sinon, je suis absente toute lajournée d’aujourd’hui, donc je ne suis pas sûreque mon billet de jeudi soit prêt pour le matin… mais on ne sait jamais. Donc, normalement, on fera la suite de « Mange, mon bébé, mange ».

Et aussi, le GiveAway Leapfrog ici.

Et aussi: merci à tous ceux qui ont participer à la bourde du mercredi et à tous ceux qui y participeront encore un peu, j’ai fait un dossier, je les enregistre, et j’en ferai une petite chronique de temps en temps!

 

EDIT: en cherchant à illustrer ce billet, pour le couple sous la couette, j’ai taper plusieurs trucs pour trouver une photo qui me conviendrait…. J’ai même taper: « dormir avec un nain connu »… Soit je suis un boulet, soit je mange trop de Carambar!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

6 comments

  1. bbflo says:

    quand je pense qu’on se demande toutes régulièrement qui / et pourquoi les gens font des requêtes totalement débiles genre « dormir avec un nain connu »… excellentes, ces bourdes, dommage que ça s’arrête

  2. Elodie ^^ says:

    Rhooo la boulette x_X
    Je dois en avoir un petit listing de deux trois moments de solitude intense, j’ai meme pensé à te les envoyer par mail… vu que je ne t’ai plus dans mes favoris, mais sur hellocoton, je me suis connectée hier soir… pis je suis partie faire un tout autre truc en voyant un nouvel article x_X
    Oui, mémoire de poisson rouge, c’est moi ^^’

  3. Naelwynn says:

    j’adore!!! je me sens moins seule en lisant les bourdes du coup!!! ^^
    quoique… j’en aurais encore en stock et largement de quoi remplir tous tes mercredis!

Laisser un commentaire