mon bébé, son biberon, et moi… (suite de mange, bébé, mange)

Donc, on en était là. Et si vous n’avez pas suivi, le début de l’histoire se trouve ICI:

Le choix est fait, je n’ai pas sorti mon sein pour nourrir ma progéniture, stopper les jets de pierres, c’est trop tard de toutes façons!

Le biberon, donc. Soit disant, un truc pour les feignasses. Tu parles!

Déjà, le concept n’est pas évident. Enfin, pas SI évident. 30ml d’eau pour 1cuillère doseuse. On sent bien qu’il ne faut pas sortir de Polytechnique pour avoir un sans faute. Sauf que. Sauf que déjà, tout le monde ne connait pas sa table de trois. Bon, ok, ce sont des exceptions, mais je jure que j’en ai vu pour qui ce n’était pas forcément fingers in the nose!

Après, il y a le problème de la nuit. Oui, parce qu’attends, c’est bien gentil de faire genre je calcule super vite et c’est trop fastoche de faire un bib, sauf qu’en fait, à 3heure du mat, alors que le rejeton aura cumulé 4heures de sommeil à tout cassé (et que toi tu en auras profiter pour dîner, te laver et éventuellement poser des théories fortement philosophique à ton conjoint à propos la dernière texture trouvée dans sa couche). La nuit, donc, alros que tu seras endormie depuis environ 2heures et que tout à coup, ton mari deviendra subitement sourd, ton bébé hurlera de son petit cri de chat pour signifier que « CA Y EST J’AI LA DAAAAAALLE! »

Penser à développer un concept pour le lit à barreaux.

 

Là, avec tout le mal que cela va te procurer, tu vas aller dans la cuisine, remplir le biberon d’eau en tentant d’ouvrir l’œil suffisamment grand pour viser le trait. 120. Ok, pendant que le biberon tourne dans le micro-onde (tu as déjà renoncé à utiliser le chauffe biberon, trop d’attente pour le gniard qui hurle comme si on ne l’avait pas nourri depuis 48heures), tu es déjà en plein calcul scientifique: 120ml, ca fait 4 dosettes. Ouais, c’est ça, 4 dosettes. Tu ne te rappelles plus très bien comment le bib est sorti du four, et tu es déjà en train de remplir avec la poudre. Sauf que tu ne te rappelle plus à quel moment tu as commencé. Tu ne sais même plus si tu as compté le « un »… bref, parfois (souvent), il faut recommencer. Sachant que plus le nombre de dosettes augmente, plus la tâche se complique. Et plus ca te plombe ton budget. Et plus ça t’énerve. Et plus le gosse hurle parce que tu prends un peu trop ton temps à son goût. Le pire, c’est de savoir que nous ne sommes pas tous égaux fasse à ce problème. Certaines vont se lever avec l’oeil vif, alors que d’autres, comme moi, vont devoir organiser un rassemblement de neurones pour ne pas attendre devant le frigo pour que l’eau chauffe.

Je crois qu’il y a des gens qui ont bien compris le soucis. Ces gens là ont du faire plein d’études et ont forcément un master en lecture de pensées. Car ces gens ont inventé LA machine qui t’aide! OUI! Le truc dont je rêvais chaque nuit. Tu prépares à l’avance l’eau et la poudre (mais à ce moment là, tu étais réveillée et apte), et quelle que soit l’heure, tu appuies sur le bouton, façon machine à café et « blblblbl » ton bib se rempli. Si tu as pris la peine de le mettre dessous évidemment, sinon, t’en fous partout. C’est un peu comme si Georges Clooney était la nounou du p’tit. En plus de te faire le café, il fait les biberons. Et pour le clin d’oeil, ils ont appelé ça le Bib’expresso (rien que le nom me fait jouir). Et il fait même stérilisateur.

Mon graal.. si seulement j’avais connu ce truc au bon moment!

 

Oui, parce qu’il faut stérilisé. Au moins au début. Un peu (et si possible quand une gastro traine, ca peut servir aussi).

Déjà qu’on a connu la vraie galère la toute première fois qu’on a dû acheter un biberon, il faut après s’organiser pour qu’ils soient bien propres. Et selon le modèles, c’est pas facile tous les jours.On a le choix, c’est le problème. Alors que la maman qui allaite n’a qu’une forme de téton, nous, on nous refourgue de la tétine triple vitesse, en caoutchouc ou silicone, plus ou moins large, plus ou moins percée… WAHOU! C’est le souk de la tétine! Et les biberons, c’est la même: petits, grands, à col large ou étroit, avec valve anti-régurgitation, anti-collique ou que sais-je, recourbés, avec poignée, gradués par tranche de 30 ou 50 (si tu aimes les défis, la nuit), décorés ou sobres, en verre, en plastique, en silicone, en or ou en titane… pffff…. trop de choix tue le choix. D’autant que t’as une chance sur deux pour que ton enfant n’aime pas celui que tu as mis 54 minutes à choisir. Et avec un peu de chance, il va opter pour celui qui a le fond qui se dévisse histoire que ca soit bien galère à chaque fois que tu le laves ou pire, que tu le revisses un peu trop vite et un peu trop mal, histoire de regarder le Bib’expresso remplir ton biberon pendant que celui ci fuit par le bas et s’étale sur la table de la cuisine… et que tu contemples la scène pendant 5 bonnes minutes avant de réagir (je rappelle qu’il est toujours 3heure du matin!)

Satan est mysogine

 

Bon, mais concrètement, c’est aussi bien pratique, je l’avoue, parce que pouvoir sortir sans stresser à l’heure de la tétée et faire profiter Mamie, Papa ou tonton de ces petits moment c’est aussi un choix et un moment privilégié qu’on partage.

Et puis l’enfant grandit….

(A suivre…)

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

58 comments

  1. Lucky Sophie says:

    c’est clair que le bib de nuit c’est juste trop dur ! je préparais l’eau et la quantité de poudre dans une boîte avant de me coucher, comme ça y a plus qu’à verser et mélanger et c’est déjà un challenge en pleine nuit ! ;-)

  2. Alcaline says:

    Merci pour cet article très amusant :-) Je ne connaissais pas le bib’expresso. On verra, pour le prochain bébé peut-être !
    Je n’avais pas trop de mal à préparer le biberon la nuit. Mais je suis sûre que le papa, lui, aurait adoré !! En même temps, ça n’est pas arrivé très très souvent qu’il se lève la nuit pour nourrir le bébé… Il était plutôt du genre sourd à ce moment-là !!

  3. lexou says:

    j’aurais tellement aimé avoir connaissance de ce bib’expresso avant…mais c’est trop tard, en tout cas, si je le trouve sur une liste de naissance plus tard, pour ma soeur, quand elle décidera d’avoir des enfants, c’est sur je lui achète!!!

  4. Leina says:

    Moi, déjà, je suis une sale mére indigne, j’ai pas stérilisé (ça me gonfle, et le pirate étant à toutes épreuves, c’était pas utile. Pour l’instant, il survit bien hein!)

    Et pour les bibs (bon, j’ai le modéle sympa, un seul biberon dans la nuit), je les préparais. Comprendre : Je remplissais les biberons d’eau le soir, je faisais les doses dans les trucs exprés, et comme je donnais à température ambiante (le retour de la mère indigne, bonjour, c’est moi :D), ça allait aussi vite que le bib’expresso (et c’était carrément plus économique.)

    Par contre, la galére du « Et je prends quoi comme biberon », j’ai pas trouvé de solution. D’autant que de toute manière, c’est le mini qui fait son choix (et qui nous ruine en divers biberons, tétines, silicone ou caoutchouc etc…)

    • cranemou says:

      ah bah je suis contente pour les biberons (je me rassure comme je peux), je croyais etre un cas rare avec mes gosses qui ne voulaient pas de ceux que j’avais choisi!!

  5. Agat says:

    Trop de choix, tue le choix. Je suis on ne peut plus d’accord !
    Ici on a pas eu trop de mal avec les bib, mais pour les tétines c’est la galère. Surtout que toutes les tétines ne s’adaptent pas forcément au bib choisit… le marketing coûte une fortune.

    Pour nous la cuisine est 2 étages plus bas, donc le soir c’est le bib remplit d’eau à l’avance et une dosette pré-rempli du bon nombre de dosette. Plus qu’à renverser dans le bib, rapide, efficace… seulement si on a la chance d’avoir un gnome qui accepte le bib a température ambiante !

    Je le connaissais pas celui avec le fond amovible. Il m’a l’air assez diabolique oui.

    • maviedemere says:

      Ah oui.. idem que Agat au niveau tétines..

      On doit avoir une collection de 20 tétines au moins ici, entre les 3 vitesses de tel marque ou de l’autre et les physiologique c’est une vraie galère..

      Avant les phy étaient nickel pour le lait normal, mais au passage en lait semi confort c’est plus du tout bon, du coup obligés de passer au trois vitesses, mais pas n’importe lesquels car MONSiEUR Tipou a du mal avec certaines..

      Bref… Une vraie galère !!

  6. Thalie says:

    Y’a un truc qui marche bien la nuit, c’est le bib prêt avec de l’eau dedans, et la poudre dans une boite doseuse. J’dis ça, j’dis rien ;-)

  7. NiMaRaSha says:

    J’ai allaité mes deux filles .
    Pour la deuxième , j’étais pas super a l’aise , c’était moins naturel qu’avec la première mais je me suis dit que si je l’avais fais pour l’une , c’était « injuste » que l’autre n’y ait pas le droit , surtout que je suis très  » pro allaitement » , mais comble d’ironie , après 6 mois d’allaitement difficile , elle a tout simplement fait une préférence bib/sein , jusqu’à se mettre a hurler quand je voulais l’allaiter au sein plutôt qu’au bib , alors qu’un mois avant il était impossible de lui faire tenir une sucette ou la tétine d’un biberons sinon sous peine de la voire tirer au cœur comme si on lui avait mis les doigts dans la gorge .
    Pour les nuits où elle se réveillait ou pour les déplacement , pas les moyens d’investir dans un bib’expresso , et puis ça se transporte pas super , alors mon astuce c’était de préparer la dose d’eau voulu dans le bib bien fermé et des dosettes de lait préparé dans ça : http://bebe.eveiletjeux.com/Produit-122892/doseur-de-lait-4-compartiments.htm .
    Et j’ai choisi le bib’ que tu as mis en photos , je le trouve plus hygiénique d’une part , que les bib qu’on lave au goupillon , le bébé n’avale pas d’air et n’a pas besoin de prendre son souffle toute les deux sec avec la régulation d’air et surtout la tétine plate ( conseillé par les orthophoniste et orthodontiste ) , assez proche du sein et pas trop longue , même si j’avoue que les premières utilisations peuvent parfois s’avérer catastrophique ( oublie de la valve dans le fond , bib mal vissé ^^ )

    • cranemou says:

      hahaha! t’as oublié la valve!! ‘as réussi à faire pire que moi! quoi que, une fois, j’ai mis le bouchon pour secouer et j’avais pas mis la tétine 0_o

  8. sandrine says:

    Arf, c’est aussi pour ça que j’ai allaité moi : j’aime pas les maths etj’aime pas réfléchir (y compris la nuit).. sans compter que c’est du boulot de nettoyer le bib (qui effectivement en plus parfois se démonte)… ;)

  9. alorom says:

    Et le bib brûlant car top laissé au four mic??!!!!
    Cette espèce de fontaine à bib c’est absolument génial!!Mais je n’en ai plus besoin, évidemment!!:D:D
    Pour la suite: Willow hait MES courgettes et adore celles de sa nounou!! Saloperie de gosse!!

  10. cleopat says:

    ça a l’air super ce bib expresso! merci pour l’info!
    chaque jour je redécouvre tout un monde qui a beaucoup changé, et c est géniale cette ‘évolution du matériel de puériculture :)

  11. eureka says:

    le bib à rongeurs j’en ai un dans la cage à mon cochon d’inde..faudra développer le concept et je pense que l’adaptation lit à barreau est possible; la technique n’a pas l’air difficile, un peu comme un mobile ceux se mettent sur le coté du lit…jsuis sûre que ça a de l’avenir ce concept!
    sinon j’ai connu ça aussi, tellement que il m’arrivait de me louper dans les dosages, au début je jettais parce que pas sure d’avoir mis assez de poudre ou assez d’eau et ensuite…ben merde c’est pas grave!
    pour le bib expresso c’est une invention de malades ça, je veux le meme dans trois ans!!
    pour le biberon dodie, alors soit je suis un chat noir soit dit moi : t’as pas des fuites?!

  12. Elodie ^^ says:

    Mouahahaha, tu nous replonges en pleine nostalgie on dirait ^^’
    Perso, pour les bibs, j’ai craqué sur les tigex, avec tétine air controle (la vitesse importait peu, vu les gloutons qu’on avait, on devait retailler la tétine x_X) et le biberon avec large ouverture… oui, parce que certains bibs sont carrément vicelards, avec une ouverture pour viser à la bouteille d’eau et à la cuillere de lait, limite pas plus grosse qu’une piece de 2€…

    Contente que ce soit fini tiens ^^’

  13. Maman de A à Z says:

    On avait élaboré une grande technique pour les bib’s de la nuit
    déjà, le lait, on le donne à température ambiante, plus besoin de chauffer, ça fait gagner des pas et du temps
    et les doses, on les préparait la veille
    on posait le tout à côté de notre lit (bib avec l’eau bien mesurée, et dose à côté) et quand Choupette pleurait, hop, on met l’un dans l’autre, on secoue et re-hop, dans la bouche de la Choupette, même pas besoin de se lever (parce que la couche, ça attendait le matin aussi… enfin suivant la puissance de l’odeur bien sur)

    • cranemou says:

      mais vous êtes plusieurs, en fait… je faisait pareil avec les doses, sauf quand j’oubliais, mais elle a toujorus refusé la temperature ambiante, la vilaine!!!

  14. bbflo says:

    moi je suis aussi une mère indigne qui n’a pas allaité… et en plus j’ai la tête dans le c** pendant MINIMUM une heure après le lever. Donc j’en ai fouttu en l’air un paquet dans l’évier, des bib’, parce que je ne savais plus si j’avais mis 5 ou 6 dosettes.

  15. Vinie says:

    Parfois j’ai un loupé aussi, je ne me souviens plus si je viens de mettre 2,3 ou 4 mesures… Alors tant pis, j’en met une de plus, ca fera un biberon épaissi :-S

  16. lulepiaz says:

    nan mais franchement, celui qui a inventé le bib en 5 parties….c’est un mec c’est pas possible autrement…ou le diable en effet.

  17. maviedemere says:

    Sinon pour le nombre de doses a mettre dans le bib on a pris un truc doseur spécial..

    Le mari de ma meilleure amie s’était amusé a me paumer quand je faisais le bib de sa fille en comptant de façon foireuse, du coup les doses sont prêtes à l’avance.. (Enfin ça empêche pas LeMale de se gourer de temps en temps, et vu qu’on fait un mélange de lait normal et confort ca atterri à la poubelle…)

  18. MamaFunky says:

    loin de moi l’idée de te jeter des pierres. J’ai pas allaiter non plus pour Titie et je n’aillaiterai pas pour #2 :(
    par contre je me reconnais trop ds ton récit du bib à 3h du mat’, que t’oublies de compter ces pu…n de cuillère doseuse de merde et que recommence parfois 2 fois tellement tu as la tête dans le cul !
    Mais bon avec de la chance BB fera ses nuits tôt… hein…

  19. Maman Dodue says:

    Hahahahahahaha ! Le biberon qui se vide par le bas et les 5 bonnes minutes que met le cerveau endormi avant de réagir, ça me parle carrément ;) !
    Maintenant la vraie question c’est quand est ce que mon n°2 qui a 5 mois va arrêter de se réveiller la nuit pour s’enfiler un bib de 210 ml ?
    A défaut de réussir à garder les yeux ouverts toute la journée, je garde le sourire parce que je vois que je ne suis pas la seule ;) !
    Bisous.

  20. Sonia says:

    Merci pour ce moment de franche rigolade ! Tu as raison, je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que le bib c’est pour les feignasses. Au contraire, le sein c’est pour les feignasses et je parle en connaissance de cause : attraper le nain par son pyjama dans son berceau à coté de ton lit sans se lever, le coller au nibard et se rendormir illico presto si c’est pas de la faignantise ça !!!!
    Pour le choix du bib aujourd’hui j’aurais tendance à me poser la question en terme de matière (pas de plastique beurk qui se désagrège de manière invisible quand tu chauffes au cro-onde et qui peuvent rendre nos progéniture stériles …). Mais bon j’ai déjà 3 nains (enfin 1 est encore naine les 2 autres… 1m72 et 1m54…) donc la question ne se pose plus…
    Bon dimanche !

  21. Bobine says:

    Merci à toi pour ces petits articles rigolos, ce n’est pas souvent finalement qu’on lit des expériences de biberoneuses! :)

    On m’a offert le Bib Expresso, je l’utilise tous les jours, c’est sympa mais c’est quand même une énorme arnaque marketing ce truc hein. Tu crois que ça va te faire un biberon tout seul alors que pas du tout! (ça ne vaut pas les 75€)

  22. Batice71 says:

    Découvrant ton blog petit à petit ( c’est à dire entre 2 biberons), je viens de prendre un fou rire tel que mon mari me prend pour une folle. En tout cas, je me retrouve dans ton article entre la pression pour allaiter (et j’ai résisté !!!), le choix du biberon et les doses de lait (préparées dans des boîtes pour ne pas gaspiller). Quant au concept du biberon de lit, mon mari (qui ne fait pas le sourd la nuit et se lève tout de même : j’ai de la chance!!!) y a pensé aussi !!! les grands esprits se rencontrent…

Laisser un commentaire