Un an, deux dents et trop de cheveux.

La semaine de fiesta de Clapiotte se termine ce soir, et je ne pouvais pas clore ça comme un vulgaire concours. Non. J’ai un bilan à faire, de cette année, la toute première, avec ce nouveau bébé.

Depuis mon retour de la maternité, il y a aussi pile un an aujourd’hui, j’apprends cette petite fille et cette vie à quatre.

Clapiotte est de bonne constitution et nous fait plus souvent marrer que pleurer, même si j’ai eu le droit à un bon pétage de câble pendant une semaine au ski alors qu’elle avait 2 ou 3 mois. J’ai cru connaître l’enfer.

C’est marrant cette capacité qu’on a , nous, parents, à aimer nos enfant, malgré tout.

Évidemment, j’ai eu envie de la défenestrer, sentiment hautement révélateur de la mère que l’on devient. C’est simple, je ne crois pas connaître une mère qui n’ai pas eu cette envie de défenestration… sauf celles qui mentent. Pas que ce soit un sentiment très honorable vis à vis de son enfant, j’admets qu’on puisse se sentir mal d’avoir osé penser à une telle horreur, mais pourquoi la défenestration et non la congélation? Le sentiment de se débarrasser doit prévaloir sur cette envie soudaine. (Je suis pleine de théories foireuses aujourd’hui).

En fait, depuis un an, j’observe ce bébé qui grandit si vite, je joue à la mère blasée et pourtant souvent les larmes me montent de voir s’échapper ces petits moments, je suis souvent émue de voir tant de complicité entre elle et son frère, moi qui culpabilisais de lui infliger une petite sœur alors qu’il était si bien, avant, à se faire chouchouter par ses parents rien qu’à lui et bien plus disponibles qu’aujourd’hui.

J’espère pouvoir encore profiter longtemps de ses petites mains potelées, même si souvent, trop souvent, elles me les montre de trop près à grand renfort de claques ou d’arrachage de narines avec ses petits ongles parfaits qui poussent aussi vite que du chiendent et coupent aussi bien que la machette d’un homme des bois.

Le soucis capillaire né en même temps qu’elle n’est pas entièrement résolu. A mon grand désespoir, les boucles se font la malle mais les cheveux continus de vouloir pousser « en l’air ». Jeanne Mas, à côté, c’était du pipi de chat. J’ai même eu recours aux barrettes, avec cette sensation de lui exploser le crâne à chaque fois que j’essaie d’en claquer une sur une mèche. La vérité, c’est qu’il m’en faudrait au moins 20 pour tout faire tenir à plat, tout ça pour qu’au final, on les perde parce que de toute façon, le cheveu est trop fin et elles ne tiennent pas. Même le brushing n’a pas eu raison de cette coupe de folie, la sieste a  humilier en deux secondes  l’acharnement de la coiffeuse.

Ma fille, je m’excuse, mais si ça continue comme ça, ton adolescence sera définitivement un dur moment à passer. Pauvre de nous.

On peut aussi parler de son mode de déplacement. Clapiotte bouge sur les fesses, d’une façon qui ferait penser aux déplacements de certains singes au zoo. Les singes feignasses qui, au lieu de se lever un peu le popotin, font glisser une jambe de côté en se propulsant avec la main opposée, la main libre étant destinée à manger leur banane (pour Clapiotte, la main libre sert souvent à s’enlever les barrettes que j’ai mis trois plombes à lui attacher dans la touffe).

A un an révolu, je la soupçonne aussi de cacher des lingots d’or dans ses couches, rapport au poids que ses fesses ont l’air de peser quand je m’obsède à vouloir la mettre debout.

Pas de réel soucis au niveau de la nourriture si j’exclue sa passion pour les biscuits à la cuillère que je ne lui donne pas car je suis une angoissée de l’étouffement par biscuit.

Faut dire qu’à 1 an, seulement 2 dents sont présentes, on imagine donc la facilité de mastication que cela doit engendrer. Si dans 3 mois rien n’est sorti de plus, je pense me faire sponsoriser par ratelier.com pour lui fournir un mini dentier…histoire que j’arrête de lui écraser ses purées faites avec amour chez Nestlé et Blédina.

En 1 an aussi, elle a réussi à se faire tomber le miroir dessus 2 fois de suite, deux fois cassé, sans bobo heureusement, mais tout de même, quelle persévérance dans la connerie! Genre « tiens, la dernière fois je me suis retrouvée dessous, peut être que cette fois-ci je vais réussir à l’esquiver! »

Elle a retourné tous les tiroirs de toutes les pièces, elle pense que le placard du couloir est un accès direct à DisneyWorld tellement elle y passe du temps à ouvrir toutes les boites de tous les jeux de société en ayant les yeux qui pétillent comme si elle venait de découvrir le Paradis su Terre!

Arf, je pourrais en rajouter des pages, mais il ne faut pas que je plonge trop dans le mielleux sans quoi ce blog ne sera plus du tout crédible héhé!

Voilà, la première année est passée, c’est toujours un peu bizarre de réaliser tout le chemin parcouru en si peu de temps et pourtant elle est devenue tellement grande, déjà.


Je vous rappelle que pour la peine, le concours de Clapiotte est toujours d’actualité jusqu’à ce soir minuit, alors n’hésitez pas à jouer si ce n’est déjà fait! J’en profite pour remercier toutes celles et ceux qui ont laissé des commentaires pour la Clapiotte, c’est très touchant, d’autant que beaucoup ont suivi cette année de près par ce blog!

Quelques liens pour les retardataires:

Une veilleuse ici, un merveilleux sac à langer là, un joli bonnet-écharpe par-ci et des peluches interactives par là aussi.

Tirage au sort dans la journée de demain, je ferai un billet spécial, dans la journée (je ne promets rien sur l’heure!)


Et sinon, vous, le cap de la première année, ça vous chamboule? pas du tout ou « ouf, enfin »?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

24 comments

  1. sandrine says:

    Numérobis a eu un an le mois dernier… Pas d’émotion intense ce jour-là mais effectivement pas mal de flashbacks les jours suivants : son premier déplacement en voiture ; un transfert d’un hôpital à l’autre, ses premières dents (et les morsures qui les accompagnent aïe !), son premier mot (maman) etc…

    Encore joyeux anniversaire à la petite Clapiote et son joli petit minois !

  2. cranemou says:

    @Léonie: non, et puis je pourrais toujours acheter les especes de capuches bizarres en plus des menottes et de l’ombrelle!

    @Mme Sophie: Merci :D oui, c’est bizarre cette année envolée!

    @Ingrid: je note pour garder espoir :D merci

    @Moutonette: oui, à part les dents, il s’est passé plein de choses héhéhé!

    @thenewme: tu verras un com un peu plus bas, bah c’est courant, et je fais comme elle, j’enlève le biscuit de la bouche dès que le bout est trop gros… Masi les enfants s’en remette, N°1 commenceà manger solide maintenant ;)

    @ADT merci :D

    @ladybutterfly: désolée pour la peluche du coup :(
    18mois, c’est dur ausssi? mince, je vais encore avoir la boule à la gorge??

    @Franny: tu crois que c’est inversement proportionnel? plus t’as de cheveux moins t’as de dents??? ;)

    @mistinguett: c’est vrai qu’on fait moins gaffe au temps qui passe avec le deuxieme, et on se retrouve à la veille des 1an sans avoir vu le temps filer!

    @Lucky Sophie: oh oui, trop vite (j’ai un coiffeur pour gosses dans le 6eme, mais bon,j’y vasi pas toutes les semaines, et c’est vite la guerre sur le crâne de Clapiotte!

    @bbflo: pinaise, arrête, coment je vais chialer ce jour là!!!

    @djaj: je pense vraiment qu’il faudrait parler de ces envies de defenestrations drect à la maternité, histoire de pas culpabiliser comme des folles! ;)

    @missBrownie: ah mais si je me mets à lui couper les cheveux moi même, elle s’appelera Clapiotte La Borgne après ;(

    @Poulette: bises par chez toi ma POulette!

    @Lolitaa: j’ai de l’espoir c’est ca que tu veux me dire?? ;)

    @Béa: 18ans c’est pas mal aussi O_o

    @LMO: dis donc t’exagere, il te reste 6mois et demi avant de dire que c’est apssé vite!!!! ;) profites en va! ca passera vite quand même!

    @Pivoine: mais je rêve de te faire gagner un voyage, aps de soucis, tant que je peux partir avec toi!!!

    @Titeve: merci :)

    @Sophie: je suis d’accord, mais je note que je dégaine bien moins l’appareil avec la deuz, quand même…mais elle a le blog depuis le début, elle me pardonnera (ou pas :) )

    @Cali: dans mes bras copine!!! prépare bien ce bel anniversaire alors :D

    @Moo: un jour, une patiente jeune mère t’expliquera comment se déplace son bébé, et j’espère, oh j’espère que tu reverras cette image ;) (et j’aimerai te voir en train de t’empêcher de rire!!!)

    @sandrine: j’espère que els souvenirs ne s’étiolent pas trop dans le temps quand me^me….

  3. ingrid says:

    J’ai des copains dont la fille avait le même souci capillaire à la naissance, aujourd’hui tout va bien.
    Et oui, clairement, la première année ça fait tout drôle !

  4. Moutonnette says:

    Et pt mm qu’en les laissant pousser l’effet de la gravité conjugué à leur poids va les faire descendre :D

    Ah le premier anniversaire…je crois que c’est un bouleversement, parce que c’est le premier justement, et qu’on voit tout le chemin parcouru par eux, et par nous pendant cette année. Parce que la première année, faut le dire, il s’en passe des choses!

  5. thenewme says:

    Pour le problème capillaire, je pense que ça va se régler tout seul en grandissant. Les dents aussi (mon neveu a eu ses premières dents à presque 15 mois). En revanche, je ne savais pas qu’il existait la peur de l’étouffement par biscuit (surtout à la cuillère).

  6. ladybutterfly says:

    Ohlala qu’est ce que je retrouve de nous dans ton récit.
    Mais par contre moi les 1 ans de la petite ca m’a rien fait, mais les 18 mois qui approche la oui ca me perturbe beaucoup.
    Et j’avoue que je sais pas pourquoi ^^
    Enfin de toute manière tout passe, et on y peut rien.
    Il faut profiter, et faire des photos pour s’en souvenir dans 10 ans ^^

    PS: je prie pour la peluche !!

  7. Franny says:

    Whaou, ça c’est une année digne d’une clapiotte !! Bon, pour les dents , à un an, ma fille venait juste de percer sa première. Aujourd’hui, à 14 mois, elle n’en a que 4. En revanche, les cheveux, elle aussi en a à revendre, comme sa mère.
    Et le soucis de défenestration… non, on en parle pas !!!!
    Bonne journée Clapiotte et sa maman !

  8. mistinguett says:

    mon fils aura un an en février et j’ai juste l’impression que ce n’est pas possible… les un an de sa sœur était passés vite aussi, mais pas comme cela…

  9. djaj says:

    Rien ne m’a plus déprimée que le 1er anniversaire de ma 1ère fille…
    Mais depuis ça va mieux, et pour les suivantes ça a été beaucoup plus facile… Même s’il y a des moments où brusquement, je réalise qu’elles ont vraiment beaucoup, mais beaucoup grandi, et là je me prends une espèce de claque… Mais j’ai eu mon compte de bébés, et aujourd’hui je suis heureuse de les voir grandir !
    Ça fait du bien de lire que tu as toi aussi des envies de défenestrations, moi j’ai l’habitude d’expliquer que parfois, j’hésite entre les jeter par la fenêtre ou leur dévisser la tête… Mais tant que j’hésite, c’est bon pour elles !!!

  10. missbrownie says:

    Si ça peut te rassurer, TiBiscuit avait la même façon de se déplacer que ta fille et une de mes nièces a les mêmes cheveux que ta fille! Mais elle a le même âge.
    Sa mère lui coupe souvent les cheveux

  11. Poulette Dodue says:

    Très, très beau billet sur ta Clapiotte !
    Cette petite est une boule d’énergie (et de tiffs !?) comme sa maman …
    Les 1 an sont indubitablement un cap !
    Bises à la tribu Cranemou

  12. Béatrice says:

    Chaque anniversaire chamboule …. Ici ça sera un 18 ans à la fin de l’année, ça fait tout bizarre …. Mais c’est vrai qu’un an, c’est important !!
    Bises à Clapiotte ;-)

  13. LMO says:

    Mouflette aussi a eu ses dents tard.
    Et elle se déplaçait aussi sur les fesses ;-)
    Par contre elle n’avait pas de cheveu ou presque, mon pb était donc inverse au tien, j’ai pensé à la perruque!

    Et un an, ça me fait peur… Dans 6 mois 1/2 la deuxième les aura…

  14. pivoine says:

    Rien n’est perdu!
    A un an il avait 3 dents, peu de cheveux, marchait quand même depuis peu, ne mangeait pas de morceaux (en fait il a mangé des purées jusqu’à 3 ans ^^).
    Par contre les bêtises il n’avait pas oublié de les faire ;-)
    (il y a quelques nuits j’ai rêvé que tu me faisais gagner un voyage à la réunion, fais péter les billets de suite! ;-))

  15. Titeve says:

    Une année ça parait court mais finalement ça en porte des tas de choses… surtout pour un bébé…
    En tous cas j’aime ta façon d’écrire et de décrire ta petite clapiotte… C’est émouvant sans être larmoyant.

  16. Sophie says:

    Bien la description

    J’adore quand tu racontes ainsi, (j’ai rajouté le lien de mon blog débutant) Soizic elle aussi grandit, quand elle a eu un an, j’ai révécu un peu la journée de sa naissance et fait le point sur ses progrès un peu comme toi. Je crois que l’on a un peu peur d’oublier ces moments là, ce n’est pas faute de les relater sur blog, support informatique, de les photographier, etc… Le plus triste est de se dire que eux quoiqu’on fasse n’en garderont aucun souvenir. Alors filmons, écrivons, photographions, conservons pour leur faire découvrir tous ces moments.

  17. Cali says:

    Bon anniversaire a ta jolie Clapiotte ! Ça me parle d’autant plus que la mienne les aura dans 2 semaines et ça fait 3 mois que j’en suis n’émue.

    J’ai la même phobie de l’étouffement par gâteau. Ça fait une semaine que je lui en donne, évidemment elle adore mais je surveille a fond et des que les bouts qu’elle coupe sont trop gros je lui retire de la bouche. Céfou et cémal mais c’est comme ça ! Des bises a vous 4 !

  18. Moo says:

    Vive Clapiotte

    Joyeux anniversaire à cette mini poilue du caillou ! C’est plus drôle que chauve quand même, ça laisse plus de possibilités… Et j’ai beaucoup aimé ta manière de décrire ses déplacements, rien que d’y repenser je rigole :D

Laisser un commentaire