En Bretagne il pleut que sur les cons, ou le billet qui me vaudra un tas d’insultes

Qu’on se le dise, je suis plutôt une fille du Sud.
Un genre de fille qui marche à l’énergie solaire (on dira que c’est mon côté écolo), la lounche sur le nez et le cheveu qui reflète.
Dans une autre vie, d’ailleurs, je devais sûrement être une testeuse de terrasses de cafés ou de qualités de sable et d’indice UV.
Quand il fait pas beau, je fais pas la belle, j’ai le teint vert olive qui va avec rien et surtout pas avec ma bonne humeur qui se tarie à chaque couche que je rajoute sur ma peau.
Bref, avec le soleil, on est super pote, et là, tu vois, le mois d’octobre, d’un coup, il casse cette belle amitié… il y connait rien aux amis celui là! Le mois d’octobre, je suis sûre qu’il se sent super seul à force de pourrir la vie des gens comme ça!

Mais pour certains, il parait que j’habite dans le Sud (pour les gens « du Nord » qui me lisent, j’aimerai bien savoir où est votre limite du « Sud »). Donc, je pense à tous ceux qui habitent au dessus de Lyon et qui doivent naturellement se racler un temps bien gris, bien froid, bien humide, bien déprimant.

Je devrais me dire, que, contrairement à mon frère qui sens l’embrun dans sa contrée Bretonne, je suis super bien lotie.

J’y arrive presque, surtout quand mes préjugés bretons viennent à mon secours.

C’est vrai, j’avoue, j’ai un problème avec la Bretagne et la Normandie. Attention, je trouve ces régions très belles, surtout quand on lève pas la tête. Le parrain de N°1 est Normand, ma belle soeur Bretonne, vous voyez, vous pouvez pas trop m’en vouloir, je fais des efforts pour aimer mes voisins quand même. C’est juste que je dois pas avoir de chance, quand j’y vais! Il fait jamais beau, à tout casser, j’ai le droit à une rayon de soleil dans la semaine (un seul, ouais, j’ai compté).

Récemment, j’ai eu la joie de me faire un aller-retour en Haute Normandie pour le mariage de mon meilleur ami. Bon, c’est encore mon meilleur ami mais c’est limite imite quand même! Déjà, j’ai chopé la mort, forcément, mettre une robe par ce temps, c’était pas l’idée la plus lumineuse que j’ai pu avoir. Ensuite, ma robe, elle a pas aimé la pluie, ou alors cette pluie là n’aimait pas ce tissu, elle est toute moche maintenant.

Ou alors, comme mon frère (le traître) aime me le répéter quand je lui parle de crachin: « il pleut que sur les cons ». Je dois en tenir une sacrée couche, du coup, je me dis!


Photo Guillaume Lechat

Vous voulez que je vous raconte d’où ça vient ces préjugés? Bon, aller, peut être que vous m’en voudrez moins, après. D’abord, j’étais aller voir un film, Le Créateur, avec Dupontel. A l’époque, je sortais avec un pur Lyonnais made in Bretagne avec le prénom qui chantait les galettes au beurre salé et tout et tout. Et puis, bon, il était pas franchement marrant, pis surtout, il s’épilait, et sortir avec un mec qui a moins de poils que moi, ça me traumatisait passablement. Trop de poils tue le poil mais laissez en quand même un peu les mecs quoi! Donc bref, dans ce film, Dupontel dit « les Bretons, c’est cons et ça sert à rien (je l’sais j’suis Breton)« . Cette phrase est restée, l’amoureux est parti, fin de l’histoire. Mais depuis, j’ai comme un goût amer de cette Bretagne, ça peut gâcher la vision qu’on a d’une région, une histoire d’amour!

Heureusement, Tony est arrivé. Avec ses airs d’Italien et sa peau bronzée, j’étais bien en présence de mon Moi au masculin, un mec du Sudn un mec qui allait me réchauffer le coeur rien qu’en me regardant, ça chantait déjà les cigales, cette histoire.

Devine? Ouias, Mère italienne: check, père breton: check aussi! Pur souche, avec le prénom qui va avec et tout. Bah ils ont réussi à me réconcilier avec la région (mais toujours pas avec le temps, je ne m’y ferais jamais, je pense). Finalement, dans le Breton, y’a du bon… même si la phrase de Dupontel me hante, parfois, quand on en vient à se disputer pour une sombre histoire d’aspirateur…

Et pour vous montrer à quelle point je suis une repentie, je me suis mariée avec! Bon, il n’a pas le nom de famille bigoudin, mais je l’aurai fait, malgré tout, même s’il s’appelait Chouchen Kergrist, même si son père était le chanteur de Matmatah et même si j’avais dû me farcir les vacances à la Pointe du Bout, cheveux au vent et K-way intégré. Finalement, l’amour, c’est bien aussi!

Je m’excuse auprès des Bretons et des Normands, pour mes préjugés complètement gratuits, mais sachez que je me soigne… je vais même passer mon mois d’aout là bas… j’en salive d’avance! ;)

Et me dites pas que je suis la seule a avoir des préjugés sur certaines régions, hein? si? Qui a levé la main?

J’ai retrouvé l’extrait!!!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

13 comments

  1. Me myself and I says:

    Arrière grand-mère italienne : check
    Arrière grand-père breton : check

    Eh oui ! Tu rajoutes un peu de flamand là-dedans, je ne te raconte pas le mélange :)

    Bref. Tout ça pour dire que je suis au nord nord, aujourd’hui il fait froid (il a gelé, et bien !) MAIS il fait grand soleil… et moi je suis comme toi, je suis liée au soleil.

    Bonne journée !

  2. Firemaman répond says:

    Maman bretonne, papa vosgien, je suis du nord de la France. Et ne dis pas de mal de la Bretagne, vilaine fille ! (pinaise il aurait quel age Tony pour espérer que le chanteur de Matmatah soit son père, 17 ans ???)

  3. Femin'elles says:

    Alors ispice di vilaine, je suis une pure Normande qui vit en Bretagne, ( oui je sais je les accumule :D) mais après avoir vécu 7 ans dans le sud pour rien au monde je ne redescendrais….

  4. Papillote says:

    Depuis que je suis à Paris, tout le monde me dit que Lyon où j’ai toujours vécu c’est le Sud ! c’est sûr, à Lyon fait toujours 4-5 degrés de plus, et en été, fait super chaud ! à Paris je peux rarement sortir en robe.
    Je vais souvent en vacances en Bretagne et en Normandie : JAMAIS je n’ai pu me balader en t-shirt là-bas. tant mieux, ces régions sont tellement belles, si en plus il doit y faire chaud, y aurait trop de touristes !

  5. thenewme says:

    Un jour je me suis baignée en Bretagne après avoir fait un peu de bronzette (et il faisait chaud). C’était en plein mois d’août (au siècle dernier ceci-dit). Tu vois, tout est possible (en revanche en Normandie, jamais).

  6. Poulette Dodue says:

    Ben moi j’ai vu la grêle en Bretagne en Aout !! Oui madame ! Pis mon beauf il est normand ,ben il est chouette et il a du bon calva !!!!!!!

  7. Moutonnette says:

    Tu oublies la Picardie dans le gang des pays temps de mouise!
    J’ai une copine bretonne, tous les jours on s’appelle. On s’est jamais vue, alors on compense. Bah on compare le temps. Et tu sais quoi, en règle général…en picardie…c’est pire…oui madame.
    Viens donc passer le mois d’Aout en Picardie : non seulement il fait moche, mais en plus y a rien à faire! (comparé à la Bretagne)
    hihihi

    Mais bon en tout cas mdr encore ton article

  8. Mary says:

    Non mais qu’est ce que tu viens foutre en Bretagne en plein mois d’aout? s’il y a bien un mois de merde c’est bien celui là (je le sais j’y habite). En général d’ailleurs dès que la saison touristique commence il fait moche sis i c’est scientifiquement prouvé, j’ai tenu pendant plus d’un an la carte du ciel de france et le reste de l’année on est souvent mieux loti que vous.

    http://ker-mary.over-blog.com/categorie-10708079.html

  9. Cali says:

    Tu sais, je suis a Marseille et ici, le nord c’est Avignon :D
    Mais parisienne au prénom breton, je fais tache ! Mais pour rien au monde je ne remonterai (malgré la grève des éboueurs !!)

  10. Léa says:

    Bonjour …
    J’adore lire tes posts … ta façon d’écrire est excellente!!

    Au sujet du Nord, je suis originaire de Calais (vraiment tout en haut) et oui, même si on a énormément de vent et de pluie, le soleil pointe son nez un coup de temps en temps et redonne le moral mais pour répondre à certains préjugés, on habite pas dans des igloos et on n’est pas sapé comme des esquimaux ….;)

  11. Audry says:

    Moi, je suis du pas de Calais. Pour répondre à ta question, le sud pour moi ça commence à Lyon (tiens tiens! Lol). Je n’ai pas de préjugés sur les régions mais j’en suis victime. Perso, ça me fait rire et j’aime l’auto dérision! Pour preuve, y’a pas si longtemps, j’ai sorti à mon beau frère ardéchois pur souche que j’étais issue d’une relation consanguine! :D. Bon, j’aime ma région, mais j’aime encore plus mon amoureux qui lui aussi est ardéchois, donc c’est décidé je déménage! Je vais bien me marrer quand on va me demander si je suis du nord vu l’accent que je me paye!

Laisser un commentaire