nan mais sans déconner!

T’as vu comment j’me la suis joué romantique hier? Nan mais ouias, parfois, ça me prend comme ça où tout n’est qu’amour et beauté, pourtant, ça fait longtemps que j’ai arrêté la drogue… ça doit être un retour d’hormone, je sais pas.

Bref, j’vais quand même donner la suite de cette histoire qui pue l’eau de rose et la rencontre du  peut être père de mes moufflets.

Donc, une fois rentrée dans le bar, je le vois, je suis comme une dingue frétillante devant son  amoureux tout neuf de la veille. Celui-ci, je suis sûre que je l’aime. Si, si, ça va marcher, je vais pas l’envoyer bouler au bout d’un mois pour un prétexte complètement insignifiant. Je vais m’a-ccro-cher. Telle l’arapète sur son rocher, j’vais pas laisser mon manque de confiance gâcher ce beau mec nanmého.

Finalement, on a bu un verre, ou un chocolat chaud, je sais plus très bien toute absorbée par ma nouvelle conquête que j’étais. Pis tu sais quoi? Il m’a fait le coup du « j’ai oublié mon portefeuille ». Au premier rendez-vous! J’ai dû raquer, mais c’est pas grave, d’abord, parce que je fais pas partie de la vieille école, ensuite parce que j’ai dit « a-ccro-cher » et enfin parce que si ça se trouve c’est un test son truc là, pour voir si j’suis une chieuse (ouais, je sais, je suis un peu parano).

N’empêche, j’aurai dû m’en douter. A ce moment là.

J’étais tombée sur Super Connard en personne, et telle la fleur bleue que j’étais devenue (putain de traboules!), je m’en suis aperçue au bout…de 2ans!

Je te passe les détails désagréables de ma mission super glue, j’ai fini par me casser de là, certes, pas très vite, mais réussi quand même!

Comme quoi, lorsque j’ai rencontré Tony en me disant que celui là, il avait l’air sacrément con, j’ai été bonne, quelques semaines plus tard pour assumer le fait que je n’avais aucun, mais alors aucun talent pour cerner les personnes en face de moi!
Et aussi pour dire que les situations les plus romantiques ne m’ont jamais réussi, d’où le fait que le texte d’hier ait un style de la plus grande rareté chez moi!

Rha l’amouuuuuur!!!!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

9 comments

  1. Maman Bobo says:

    j’lai toujours dit que quand c’est mal parti, c’est que c’est le bon!
    regarde moi et Chéwi, on était tellement aviné qu’on se rappelait plus nos prénoms au bout de dix minutes…

Laisser un commentaire