Pince-mi et Pince-moi sont sur un bateau.

Si vous avez suivi mes vacances follement interressantes, je suis actuellement sur un voilier amaré au port de Bandol.

N’allez pas croire que nous sommes de gros bourgeois qui sirotent tranquillement notre rosé en regardant le peuple avec des yeux blasés de ceux qui n’ont besoin de rien.

Non, non.

Effectivement, je regarde les gens passer. Surtout les nouveaux propriétaires de ce petit bateau moteur qui, telle une savonnette, ne rentre jamais dans sa place et glisse (ou plutôt tape) tout ce qui lui passe à moins d’un mètre. Aujourd’hui, par exemple, je me suis délectée de voir les nouveaux marins se prendre le bateau d’en face, lui couper l’amare avant à grand coup d’hélice et taper dans un autre bateau un peu plus loin. Je jubile encore plus de savoir que le premier bateau touché appartient à ce que j’appelerai un psychopathe, qui astique son voilier avant d’y monter, puis après, puis le lendemain matin à la fraiche, avec un geste aussi frénétique qu’entrainé. Ce bateau doit avoir 25ans mais est comme neuf…enfin, jusqu’à il y a quelques minutes !

Effectivement je bois du rosé, mais il est partiellement frais, puisque le frigo taille Barbie ne fait pas de glaçon, à la limite, il fait office de glacière, tout juste.

Effectivement, je peux dormir dedans, d’ailleurs, je dors dedans. On peut aussi dire que je dors SUR Tony (ou l’inverse), et n’y voyez aucune connotation sexuelle.

Oui, car effectivement, les enfants aussi dorment sur le bateau. Donc, on peut dire qu’ils dorment AVEC nous, c’est kif-kif !

Parfois, aussi, quand j’ai chaud et que j’en peux plus de ma Glue de mari, je me scotche comme une mouche sur la coque de la cabine, le plastique, pour dormir, c’est super confortable !

Au début, j’ai voulu être sympa et dormir du côté de la cabine qui te fait croire qu’être enfermé dans une boite, à coté, c’est finger in the nose, mais j’ai craqué, j’ai fait une vieille crise d’angoisse en ouvrant les yeux et en voyant le plafond à 3cm de mon nez. (On comprend pourquoi Tony dort SUR moi du coup !).

Sinon, comme les snobs du port d’honneur, moi aussi je peux prendre ma douche. Mais en maillot, sur le quai, et peu importe le temps, peu importe le vent, peu importe les gens, j’ai pas le choix, je n’ai plus d’intimité, j’assume.

D’ailleurs, comme les gens riches, je peux laver directement mon linge… mais dans la baignoire gonflable de Clapiotte, et c’est Tony qui brasse le tout!

Vous allez dire que je crache dans la soupière de mémé, qu’être sur un voilier, y fêter ses 30 ans avec du Champagne tiède, c’est top moumoute la classe intenationale, et que j’ai pas à me plaindre. Mais je ne plainds pas. Loin de moi cette idée saugrenue !

Je me la pète avec mon voilier, je vogue en vomissant mes tripes et je bronze couleur bleu /vert sur le visage, je bois deux coupettes que déjà je tangue, mon fils pêche de la poiscaille pleine de caca…tout va bien donc !

A propos de caca, vous savez comment on fait caca sur un bateau ?

Je vous expliquerai, un de ces quatre, mais disons qu’il faut peu d’amour propre et un bel instinct de Shadock !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

9 comments

  1. Mimilady says:

    Ah oui! Les joies de la navigation! Maintenant on est au courant, on réfléchira à 2 fois avant d’accepter un séjour sur un voilier… surtout pour le caca! ;o)

  2. Mimine says:

    Moi je dis que les stars n’ont peut être pas la vie si rose après tout !!! Nan c’est vrai, quand on te lis ça à pas l’air de déboiter tant que ça d’être sur la belle bleue à tanguer de joie !!!
    Je déconne bien sûr !!!Eux ont des toilettes dignes de ce non et ne se soucis pas de laver leur linge … Arf, enfin 30 ans rincés au voilier, moins je dis top moumoute nikel chrome quand même … Allez bonne quiche et bon retour
    Mimine

  3. Poulette Dodue says:

    Dis donc fais donc péter une tof de ta bicoque flottante qu’on vois si c’est la classe ou quoi !!
    Le caca ! C’est que pour les garçons toutes les filles sont des princesses et les princesses ça chient pas !

  4. Mentalo says:

    Ah oui moi je veux savoir. Ca me fera peut-être passer l’envie furieuse de passer moi aussi des vacances sur un bateau.

    Ouais, fais péter les tofs, le jury des follasses décidera si oui ou non tu te la pètes.

Laisser un commentaire