La question qui tue (réédit)

« Y a quoi de bien, dans une grossesse? »
« euhhhhhhh…… »

Voilà la toute dernière question qui tue que m’a posée une amie fraîchement fécondée (je serais poétique aujourd’hui!).
Et bien je n’ai pas su quoi répondre.

Si vous avez tout suivi, je fais partie de celles qui ne s’extasient
pas sur leur ventre rebondi, qui ne prennent pas vraiment plaisir à être
dans un état physique proche de la baleine bleue et qui ne trouve pas,
mais alors pas du tout que c’est le meilleur moment de leur vie.

Mais mon amie est stressée, elle a jamais connu ça, alors elle me
demande. Et moi je galère parce que là, tout de suite, rien ne me vient à
l’esprit.

>Le premier mois…. ouais, ben, tu le sais pas vraiment, donc, pas de quoi être en transe.

>Le deuxième mois: tu vomis. Alors, oui, peut être que certaines aiment vas savoir.

>Le troisième mois: tu vomis ET on t’a fait une greffe mammaire à
l’insu de ton plein gré. Tes nouveaux seins manquent d’exploser à chaque
fois qu’ils frôlent quoi que ca soit parce que tu n’as plus tes repères
spatiaux.

>Le quatrième mois: tu réalises que tu vomis de moins en moins, tu
recommences à voir ton frigo comme un ami. Malheureusement, les 3/4 des
trucs que tu adores manger sont prohibés et dès que tu arrives à te
faire plaisir, tu te rends compte que ton utérus a fait bouger ton
estomac dans une contrée inconnue et que celui ci n’accepte pas bien le
trop plein. Tu vomis, donc.

>Le cinquième mois: tu t’es a peu près habituée à ton corps en
mutation permanente. Tes seins ne te font plus souffrir et ton conjoint
peut enfin faire mumuse….sauf qu’au bout d’une semaine il est crevé
parce que ta libido en a profité pour s’enflammer et que tu pourrais
être nympho que ça serait pareil.

>Le sixième mois: tu as une forme plutôt olympique vu les deniers
mois, alors tu fais plein de choses supers que tu ne faisais plus pour
cause d’apathie permanente les mois précedents. Tu continues à te
prendre pour une star de l’érotisme. Malheureusement, ton foetus te
rappelle à l’ordre en te donnant de grands coups de latte dans les
viscères alentours… Pas toujours « magiques » les mouvements
intra-utérins.

>Le septième mois: si tu as de la chance, tu ne verras pas tes premières vergetures apparaître… si tu as de la chance.

>Le huitième mois: tu te meus comme Bozo le Clown, ou comme un
manchot empereur, au choix. Tu as donc la démarche féline et alerte,
comme cette comparaison le sous entend. Ta libido est toujoous au top,
mais ça devient compliqué d’assouvir tes besoins primaires étant donné
la protubérance qui te pousse sous le cou. Ton futur chérubin tente de
te péter les côtes flottantes, il ne lui reste qu’un mois, il y met
vraiment de la bonne volonté.

>Le neuvième mois: Tu as chaud, même en hiver, tu crois voir
Balladur devant ton miroir chaque matin, tu bouges à deux à l’heure, tu
te plains d’être grosse, tu te plains d’être moche, tu te plains de ton
conjoint, juste parce que tu t’es déjà plains de tout le reste. Tu
comptes les heures qui séparent ce moment de ta libération.

>1 mois après: ton ventre ressemble à de la gelly. Tes cernes
gagnent face à celles d’Amy Winehouse. Tu ne te rappelles même pas ce
que c’est que d’avoir eu une quelconque libido. Tu as de nouveaux amis:
les hémorroïdes. Tes cheveux tombent. Et c’est tant mieux car de toute
façon tu n’as pas le temps de te les laver.
Tu penses sérieusement à recommencer un jour.

Bon, je crois, que je lui ferais part de mon constat une autre fois…….


Vais lui envoyer cette photo de gens épanouis….ça marchera peut être!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

13 comments

  1. bbflo says:

    Tu me fais rire, parce que c’est vrai qu’il est de bon ton de dire qu’être enceinte c’est le nirvana… or ce n’est pas toujours exact, loin de là !

  2. Poulette Dodue says:

    J’ai pris une pointure de pompe après mon Ainé !!
    Pis t’as raison on se cogne partout ! Quel chianlie ;-)

  3. Mimilady says:

    t’as pas signé le contrat toi? Si on leur disait la vérité aux jeunes femmes en désir d’enfants, l’humanité s’éteindrait en 50 ans à peine!!! Florence Foresti sors de ce corps!

  4. MHomeMadeF says:

    J’ai bien rigolé en lisant ton message mais c’est tellement vrai!
    Pour moi, la grossesse, ça n’a pas été le top et l’après encore plus crevant…question: pourquoi nous dit-on toujours « avoir un enfant, c’est QUE du bonheur »…grrrr…

  5. Mimi says:

    On devient un incubateur humain quoi…
    Puis faut assurer le SAV…
    Ceci dit, tu a été très gentille et tu nous a épargné les détails adorables, pour peu on en referait à la chaîne des bébés!
    PS: la photo,elle est truquée bien entendu…

  6. juju says:

    mouah ah ah j’ai bien ri!Meme si j’ai adoré etre enceinte (bon ok, rien à part la fatigue, pas de vergétures, et mon ventre n’a jamais été flasque! :)) je soooooooors (non faut quand meme leur dire que c’est pas toujours comme ça non plus!

  7. Moa says:

    Morte de rire c’est exactement le constat que je pourrais faire. Non mais y en a qui aime être enceinte hein… j’ai toujours pas compris pourquoi (surement des sados masos)

  8. Nathalie says:

    Excellent!!!!!!!! (jsuis un peu en retard mais excellent quand même!)
    moi je l’ai su au bout du 2ème jour de « fécondation » (si si!!!! la poitrine s’est manifestée très très rapidement, de manière particulière mais quand même) et au bout de 5 jours, je le sentais assis dans mon ventre lorsque je conduisais!
    j’ai voulu une prise de sang tout de suite, mais au labo on a d’abord cru que je faisais une grossesse nerveuse, on m’a renvoyé chez moi, il m’a fallu attendre 1 mois pour faire le test (alors éviter la coupette pour le nouvel an, au cas où, etc…fut assez frustrant, mais je n’avais aucun doute, ce n’était pas possible autrement)
    premier mois donc j’ai attendu, avec quelques modifications hormonales…
    2e mois et 3ème mois, pas de vomissements mais des nausées nauséabondes (et oui), une fatigue terrible à m’endormir n’importe où et à vitesse record, et une envie de sandwich au babybel!!! (et pas de sauce sur mes salades, juste du sel)
    4e, 5e et 6e mois presque parfaits, des longueurs de piscine tous les jours, une superbe peau, jusque là ça va,
    7e mois je me déplace comme une baleine, mais je flotte encore dans l’eau donc ça va… on me croit sur le point d’accoucher, mais non, reste encore deux mois!
    8e mois encore un peu de piscine, mais je ne vois plus mes pieds,
    9e mois, mes pieds se font rejetés par toutes mes chaussures, même les tongs!, on dirait des ballons à shéma dont les extrémités n’ont pas été gonflées, je dors avec 4 oreillers entre les jambes, plus de piscine possible, plus de marche possible, plus rien de possible, juste comment vider 1 boite de glace par jour et prendre 1 kg par jour, la peau qui gratte, des tas d’examens supplémentaires (mais non tout va bien), mais aucune vergeture!!!! (dire merci aux crèmes super efficaces que j’ai utilisé!!!) (les vergetures sont venues avec l’allaitement après car je n’ai plus crèmé…)
    enfin 9 mois +5 jours toujours rien… déclenché à 9mois+6jours, né 7 jours après terme, bref, une grossesse plutôt idéale, un accouchement qui a duré 23 heures, plus de 15h d’attroces souffrances (6 étages où on entendait que moi), naissance avec complications et la suite moins rose, un petit parcours du combattant…
    Voili, je voulais partager ma mienne de grossesse…
    conclusion = la grossesse oui sauf les deux mois de nausées et avec un accouchement et des circonstances autres…
    En même temps que j’accouchais, une maman de chambre voisine avait accouché en 1/2 d’heure de son premier, qui se présentait en siège et sans péridurale! Comme quoi, personne n’est fait pareil…

Laisser un commentaire