Die Hard (une journée en enfer), (réédit)

Vivante! Je suis Vivante!!!!!!

   Je viens de revenir d’un long voyage au pays des enfants joyeux et
des monstres qui, pour le coup, auraient bien fait d’exister et d’être
TRES méchants.
   Le voyage a débuté hier matin, aux alentours de
8h40, quand la gentille maîtresse nous a donné un petit papier jaune
avec LA liste…. 4 noms, clairement identifiables puisque que les mêmes
noms étaient écrit autour de leur cou. Bizarrement, j’étais la seule à
ne pas reconnaître le nom de sa progéniture au milieu des 4… Ah, il
préfère être avec sa copine…très bien, je note, j’m’en fiche, j’ai les
sandwichs et l’eau, il finira bien par reconnaître d’où il vient, p’tit con!

   9h15, il faut que My Group soit passé au toilettes, histoire de
pas souiller le bus tout de suite. En les regardant se dépatouillé avec
leur cartable, j’essaie de trouver un moyen de les retrouver au milieu
d’une foule de petits nains. Tous signes distinctifs est bon a prendre
(T shirt improbable, pantalon trop court, casquette Ricard…).
9h45, on n’a dû traverser une rue pour atteindre le car…. je viens de
prendre la première suée de la journée, j’ai déjà perdu un gosse… ah
non, il est déjà monté.

   10h15: arrivée au Parc. Super, comme il fait relativement beau et
que pour ne rien gâcher, on a eu la même idée que toute la ville, on se
retrouve au milieu de 6 écoles différentes, 2 maisons de retraites soit
environ 650 personnes qui essaient de retrouver à quel groupe ils
appartiennent… je pense sérieusement à attacher les 4 miens ensemble.
Tiens, une autre maman me ramène un fuyard. rhhhhhh….

   Après avoir fait faire le tour du propriétaire aux
fous furieux qui me servent de groupe, je leur ai déjà donné un petit
surnom: Minipouss (la mini mignonne avec une voix de dessin animé et
plein d’idées sorties d’ailleurs), Princesse Sarah (la gentille, la
seule que j’aurais adopté), Taz (celui qui est limite crade et qui
s’enfuit dès qu’il peut en retournant tout et tout le monde sur son
passage) et Twitchy (parce qu’il n’a fait que de parler, très
vite, et de façon incompréhensible comme l’écureuil de « la veritable
histoire du Petit Chaperon Rouge »)

   Bref, entre les 40 pauses pipi (pour la plupart
infructueuses) et les « j’ai faim » « j’ai mal aux pieds » et « tu peux me
porter », j’ai aussi eu le droit à: « mais tu as un drôle de prénom », « est
ce que tu pètes? » « je peux t’appeler caca? » et j’en passe….
J’ai
réussi à ne blesser personne jusqu’à l’heure du pique-nique, je commençais à
retrouver mes bêtes furieuses en un coup d’oeil…la maîtrise du
contexte commençait à me faire presque profiter de la belle journée au
parc.

Juste pour note, la maman qui a donné des tomates cerises coupées en deux et baignant dans leur jus n’est qu’une psychotique qui n’a jamais fait de pique-nique de sa vie (note personnelle: je la hais).

J’ai quand même fini par y aller de mon coup
de gueule, celui qui fait peur: « vous savez, je rigole avec vous, c’est
chouette, mais si vous continuez à ne pas m’écouter et à vous barrez en courant
échappez, je vous promet que je vais devenir trèèèèèèès méchante et je vais vous arracher les ongles des orteils pour vous les faire gober bande de chiards (mais non j’ai pas dit ça…presque), vous
avez pas envie que je crie quand même? » Et bien croyez moi ou pas, ça a
eu son petit effet, parce qu’après le repas, il se donnaient tous la
main, ne partaient plus en hurlant et arrivaient même à profiter des
animaux!

   Victoire contre les autres mamans, que j’ai regarder
courir et s’égosiller l’après midi, c’était ENFIN mon tour de répis, je
ne perdrais plus personne dorénavant! ahahahaha!

   Au final, je
suis rentrée complètement vidée, mais assez fière d’avoir survécu,
surtout face aux autres maman qui me regardaient en coin au début quand,
effectivement, j’étais paumée. gnarf!

   Bilan de la sortie scolaire: Ne pas hésiter à proférer des menaces (ou leur dire que le Père Noël va mourir).
  Apprentissage au cours de la journée: 3 nouvelles comptines, le noms
de tous les Pokémons grâce à Twitchy, « il faut pas faire de mal à la
nature, mais plutôt caresser les arbres » grâce à Minipouss, La panoplie
de la Princesse parfaite grâce à P. Sarah et j’ai aussi eu la
confirmation que manger ses crottes de nez ne rendait pas malade grâce à
Taz… Une journée relativement enrichissante donc!

   Retour à
la maison avec un gnôme au bord du malaise (ça joue au grand, mais ne
pas faire de sieste lui rappelle durement qu’il n’est encre que le bébé
de sa maman!).

   Pour ensuite retourner à l’école 1h plus tard pour faire les cadeaux de la kermesse….

Oui, dites le, je suis une mère formidable!

Aujourd’hui, je DORS!

Héhéhéhé… Cette année, j’ai pas recommencé, suis pas timbrée non plus!!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

5 comments

  1. Mimine says:

    Wouhahou !!! Trop bien, t’es formid’ !!!
    Moi qui suis ass mat et maman de 3 smalls et je gueule comme un putois du matin au soir mais ça n’effraie personne !
    Remarque, j’ai jamais essayé le coup du père Noël … je devrais pê …
    Bises
    Mimine

  2. Mimilady says:

    Je fais ça de temps en temps (disons 2 fois dans l’année pour me donner bonne conscience et croire et faire croire que je suis une mère parfaite) Ben j’aime pô trop ça, vu que ça me prend du temps sur mon temps rien qu’à moi qui se compte en nanosecondes.
    ps: et pourtant j’ai l’habitude de ces sorties scolaires, je suis maîtresse à mi-temps! (c’est p’être que ça me rappelle trop le boulot) Mais c’est bien moins fatigant quand tu as le rôle de la maîtresse et en plus c’est toi qui commande!

Laisser un commentaire