La mauvaise équation

Je ne sais pas si ce sont le reste d’hormones de grossesse (après 4mois?), les nouvelles pas drôles qui s’enchaînent, la fatigue ou les cadavres de placard qui reviennent me hanter, mais ce début de printemps m’assassine le moral.

Pourtant, vous me direz, je vais bien, et ma famille aussi. Mais je ne pense qu’à ceux dont la vie est mise entre parenthèse en ce moment, et notamment à cette petite fleur de sel pour qui j’ai une pensée chaque jour ainsi que pour ces parents…

Voguer de blogs en blogs, rentrer dans l’intimité et la vie des gens, s’attacher à eux et compatir à leur douleur…si j’avais su que le blog allait me faire passer du rire aux larmes, aurais-je signé?

A très vite, avec un plus d’humour!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

6 comments

  1. Fr@mboize says:

    Bon, ton post m’a déprimée !
    Je ne sais spas de qui tu parles… je ne sais pas ce qu’il se passe … je ne sais pas et çà m’énerve !!!!

    Bon, je vais me faire une tartine de nutella pour me déstresser … (genre, comment se donner bonne conscience du gavage quotidien ..)

  2. Kahlan says:

    C’est vrai qu’on s’attache aux gens qu’on lit, et que leurs problèmes nous touchent et nous peinent. Bon courage à Marjoliemaman, chez qui je passe de temps en temps…

  3. La Mère Joie says:

    Oui, ça remue tout ça.
    Dans la vraie vie, ça remue aussi, les gens qu’on ne connait pas.
    Samedi, on rencontre une ancienne collègue de Légio à la retraite. Elle dit qu’elle va peut-être reprendre du service pour le caté. La dame initialement prévue a son fils de 3 ou 4 ans atteint d’une tumeur au cerveau. Ca m’a perturbée tout le we…

Laisser un commentaire