j’me suis sentie vieillotte…

Ça craint.

 

Je dirais même que ça craint très sérieusement.

 

On m’a jeté la vérité à la figure sans aucune retenue, aucun tact. Rien. Juste au détour d’une phrase, , d’un regard, et là, PAF, j’ai dû inévitablement me rendre à l’évidence: je suis une vioque, une croulante, je dirais même que je suis défraîchie, fanée, une vieille carne, en somme.

 

C’était un samedi pourtant sympa. N°1 était parti au cinéma avec sa grand-mère, ce qui m’avait permis de passer une après-midi tranquille, sans avoir à jouer à Croque Carotte pour la millième fois. Tony était rentré à l’heure, j’avais donc eu le temps de jouer à la Pomponette devant le miroir.

 

Cette soirée de filles, c’était une bonne idée. Surtout qu’avec super-copine A., on avait plein de choses à fêter.

 

La soirée a commencé dans un bar à sushis, parce qu’on est des filles super hypes, et qu’on avait envie de manger froid en ce soir de janvier où il affichait un bon -2°c.
Le Monsieur qui nous installe nous appelle « mesdemoiselles », et nous, on rigole comme des prépubaires, trop contentes que ce charmant serveur remarque notre fraîcheur et notre légèreté.

 

Après avoir vidé une bouteille, les fous rire se font plus nombreux, surtout quand on voit certaines petites assiettes remplies d’on ne sait trop quoi tournées depuis bien 40 minutes sur leur tapis roulant….seules, abandonnées. Dépitées d’être si peu attrayantes pour les pauvres petits Français que nous sommes, habitués à privilégier nos papilles et nos yeux plutôt que de se pencher sur la nouveauté et le « manger sain »…

 

Après avoir clairement décréter que mon voisin de droite était le plus gros blaireau de la Terre, et pensant sincèrement être au dessus de ce genre de type trentenaire déjà aigri de tout, une idée complètement GE-NI-ALE me traverse l’esprit:

 

« Et si on allait boire un verre dans ce bar, là, tu sais, où on allait pendant nos soirées il y a …euh…bien 10 ans, où on dansait sur les tables jusqu’au bout de la nuit (je vous en avais parler récemment, d’ailleurs, de cette manie de danser sur les tables dans ma jeunesse folle) »
« Tu sais qu’on va se sentir vieilles »
« Le principal, c’est que les autres ne le remarquent pas, on n’a quand même pas des têtes de vieillardes… »

Ah bah si, en fait, on a des têtes qui en disent long sur notre parcour vital, parce que des sortes de zombies clopeux et boutonneux nous regardent arriver. Ils portent tous les mêmes manteaux en drap de laine et une écharpe nouée façon Bobo. Ou peut être nous regardent-ils parce que nous n’avons pas la mèche au bon endroit, pas le bon sac, pas les bons talons.

On s’en fiche, on entre quand même, au risque de se faire refouler pour cause d’âge presque mûr, et on se rend vite compte que ces jeunes là ne sont pas si différents car finalement, notre bar australien est resté ce qu’il était à l’époque. Les barmen frappent les lampes en alu quand un mètre de shooters est commandé, ils jonglent avec les bouteilles, ils encaissent…et ils draguent, ou se laissent draguer, à l’occasion.

Sans compter la bouffée nostalgique qui m’envahit quand je me remémore les (trop) nombreuses soirées à enquiller des bières dans cet endroit, je retrouve mes marques, mon amie a l’air de faire de même.

Une question nous tracasse tout de même: mais où mettait-on (mes tétons…hahaha…ouais, je préviens l’assemblée, j’suis super drôle quand j’ai bu!) nos sacs et manteaux? bah comme eux, là ou on trouvait de la place, même si ça impliquait « par terre ». Mais depuis, nous avons vieilli et nous nous sommes embourgeoisées, le sac et le manteau à eux seul représentant 1mois de salaire, si un jouvenceau me vomit dessus je lui crève les yeux et revend son rein au marché noir (faute de pouvoir sauver le foie aussi). Faites place au niveau du porte manteaux, mon Dreyfuss à porté de rétine, je peux danser sans mourir de chaud, non mais!

Nous sommes donc bien de vieilles croutes.

Nous sautons à contre temps, on trouve que Nirvana c’est super et on joue de la Air Guitar alors que la jeunesse qui nous entoure fredonne vaguement les paroles en trouvant ça « marrant », cette musique vintage.

Nous sommes vieilles aussi, quand on regarde le nombre de décolletés trop plongeants, le nombre de strings dépassants, la quantité de rimel gaspillé et les attitudes trop débordantes.

Et puis finalement, on se fond dans le décor, A. retrouve ses marques sur la grande table en bois, on me somme de l’accompagner quand je me rend compte qu’il faudra éviter tous ces verres tout en dansant et en ayant déjà pas mal de bières au compteur…. je renonce, je vais danser avec lui là, sur le sol ferme ,il doit avoir presque mon âge, il y a d’autres vieux, comme nous, qui se sont retrouvés là parce qu’il y avait de la lumière.

Tiens, A. se fait harponner par un jeune fougueux… Je crie au détournement de mineur!

Ils sont fous ces jeunes.

Et j’m’en fout d’être vieille.

Je sais encore m’amuser, et ça, c’est le bonheur!





——————————————————————————————–

Petit message de fin pour vous donner deux liens.

D’abord, un blog pour aider Haïti, et ça vaut le coup d’oeil si tu aimes les belles créations ou si tu sais te servir d’au moins 8 de tes doigts…. A voir absolument et a relayer massivement.

Et puis un petit mot aussi pour dire qu’il y a du concours dans l’air chez Leo Et Lisa, et qu’elle sait aussi très bien se servir de ses doigts pour autre chose que se curer le nez (ouais, je sais, c’est super poétique, mais ça sert à quoi, en fait nos doigts?) et que c’est ultra simple de participer (pas comme La Mere Joie qui te demande un alexandrin pour aspirateur ICI ;D )

Aller, je vais finir de cuver, je suis vieille, et je mets 2 jours pour me remettre d’une telle soirée moi….mais où est donc mon déambulateur…..Tonyyyyyyyyyyyyyyy??????

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

10 comments

  1. leoetlisa says:

    Je me rappelle encore le jour où je me suis sentie vieille pour la première fois. J’étais au ski et un p’tit jeune m’a dit « pardon Madame »… glups, j’ai cru qu’il me faisait un remake de la pub pour les Pages Jaunes ! Le pire c’est que ça remonte à super loin ! Courage, le pire est à venir :D

  2. Madame says:

    ce qui me rend super vieille ce sont les dates de naissances des gamins qui rentrent en fac. Genre 1991, comment ça 1991 ??? Ils sont pas encore collés au seins de leur mères les 91 ? ca va pas de faire rentrer des choses aussi jeunes à la fac??

  3. evanescence says:

    Je ne sais même pas si je sais encore danser moi!!!!! Ca va faire plus de 10 ans que je ne suis pas allée en boite et je n’ai pas pas de connaissance autour de moi qui passent des soirées dans un pub ou un bar… je dois être déjà toute rouillée à force. L’art de l’amusement est derrière moi, je le crains.

  4. papillote says:

    ça fait bien 10 ans moi aussi que je suis pas retournée dans mon bar de jeunes… et à l’époque, j’avais déjà une attitude de « vieille » avec mon sac et mon manteau : )

  5. sabine says:

    « j’me sens pas vieille » ah non c’est « j’me sens pas belle » la chanson! Moi je me suis sentie un peu vieille quand mon Zorro m’a dit « oh, ça va t’es pas trop vieille ». ahem…

  6. Maman Bobo says:

    HA HA HA HA HA HA HA….

    je ressens la même chose quand je sors dans les boîtes de la night…. et même dans tous les lieux de débauches… me sens vieille aussi…

    quand je pense que cette année je vais fêter mes tr… trrrr… treennn… wouhou tiiinnn ça fait mal!

  7. cranemou says:

    @LeoetLisa: mais la question est: « t’avais mis une combi integrale? »…non parce que tout de suite, on comprendrait!

    @Madame: Les petits cons…merde alors…91….

    @Evanescence: ne crois pas que j’y vais souvent! Mais je crois que si t’aime danser, ca revient tout seul ;D

    @Djaj: ouiiiii!!!! Mais quoi? t’aime pas faire la fête? j’te crois pas!

    @Kahlan: au moins, c’est réglé!

    @papillotte: bienvenue ici! Rhoooo…déjà tu te scotchait à ton manteau…bon, je dis rien, je n’etais qu’une grosse degueu qui laissait ses affaires par terre, c’est pas glorieux!

    @Jacinthe: bienvenue toi aussi (je viens de passer du temps sur ton blog, j’adore!): tant que Georges et Jude sera dans les Tabloïds, je veux encore y croire!

    @Sabine: l faudrait leur apprendre un peu mieux la vie à nos gosses tu crois pas?

    @MamanBobo: si tout se apsse bien, je les aurais avant toi…je te raconterai!

  8. mamanenvrac says:

    bon, moi aussi, je vais faire mes 30 berges !: bouh et beurk !

    Je me suis sentie vieille le jour ou, à la librairie, j’étais assise à mon bureau, une dame, la cinquantaine entre, me dis « bonjour mademoiselle »,et une fois debout devant elle me dit : « Ah non, bonjour Madame »… Grrrr… En plus, je bosse en librairie universitaire, et je vois des gamins de 1ere année nés en 90 !! Pour moi c’est hier et c’est les bébés qui sont nés cette année la !

Laisser un commentaire