Mode Stresssssssss

Pas trop le goût de dire des bêtises ce matin, N°1 a ponctué ma nuit de ses récits cauchemardesques…

Je ressemble à un mort vivant, c’est le délire total! Ca changera de ces trois derniers jours.

Je pense que N°1 commence a angoisser, rapport à l’arrivée de CacaBoudin.

« Snif, snif…….snif…. »
« Quoi qu’est ce? quelle heure il est? pffffff……3h….. »
« Mamaaaaaaaannnnnnnnn » (tout ça dans un sanglot de type trèèès malheureux)
« j’arrive » (attend que je lève ce gros corps de ce lit, juste une minute)
…….
« Tu as fait un cauchemar?
« Je peux pas te raconter »(toujours dans des sanglots)
« Mais si, ca te fera du bien, pis après on fait un gros câlin » (et on se rendort jusqu’à demain)
(reniflements morvesques) « la maîtresse m’a donné un papier et elle m’a dit que c’était écrit que je te reverrai jamais »
« Mais c’est un cauchemar horrible ça! »
« il fallait que je trouve une nouvelle maman, et toi, je pouvais te revoir quand j’aurai 18 ans »
« P’tit zouzou…mais nooooonnnnn….aller, viens dans le lit de papa et maman, on va faire passer ces idées horribles…. »

M’enfin, rendez moi mon fils qui nous raconte des histoires de Pokémons tous les matins…. le dépressif, là, je le connais pas.

Enfin, comme je me doute que quelque chose le tracasse, je creuse un peu plus ce matin.

Finalement, il s’avère que pour lui (dans son rêve, hein, pas en vrai m’a-t-il précisé), je vais partir faire sortir la petite sœur, et que je ne reviendrai pas.

Pas évident à entendre. Pauvre petit troll… Pourtant, on lui explique, je pense, relativement bien comment vont se passer les événements. Il est bien averti. Visiblement, ça ne suffit pas à vaincre les démons des tous petits l’approche psychologique par anticipation des événements (pas sûre que ce que je viens d’écrire soit un terme scientifique!).

Bref, mon fils est encore un petit bonhomme tout naïf, et moi, ça n’arrange pas mon état hormonal du moment qui me fait gonfler les idées noires à l’approche du jour J (je vous grâce des détails, sinon, je pleure).

Aller, on va se reprendre, hein!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

16 comments

  1. liliceline says:

    Oh!!Il faut pas te mettre dans cet etat!!!
    C’est certain que ce n’est pas évident pour ton p’tit bonhomme tout ce qui se prépare,mais quand il aura sa petite soeur dans les bras,ppffiout tout sera oublié!!
    Et puis dis toi que N°1 est génial,il t’aide déjà pour N°2,il te prépare aux levées nocturnes que tu devras affronter dans quelques temps!! ;)
    Même si ce n’est pas facile tous les jours,c’est quand même que du bonheur tout ça!!

  2. La Mère Joie says:

    Oh ben ma grande !
    Y a pas mal de choses à analyser dans son rêve, c’est très symbolique.
    C’est une étape pour n°1 mais ce sont les étapes aussi qui font grandir.
    C’est normal, il est petit donc même s’il comprend ce qui se passe, il a ses phantasmes et garde ses zones d’ombre. ;-)
    Bisous

  3. music35 says:

    Hormones, hormones, rassures-toi, nous ne sommes que des femmes tributaires de ces petites molécules donc autant tu es down maintenant, autant tu seras up après l’accouchement, gavée d’endorphines. Positive!!!!

    1. Ton gamin est NORMAL, et c’est super-rassurant qu’il te raconte tout ça. Et toi, est-ce que tu te rassures quand l’infirmière du labo te dit: « ça va pas faire mal » avant de te piquer? Non, alors, pourquoi tu veux faire l’économie de la répétition à ton gamin que, oui, sa maman chérie va revenir de la maternité?
    Dans ces cas, avec mes fifilles, le coup de l’objet transitionnel marche très bien: tiens, je te donne ce truc à moi auquel je tiens, mais tu me le rends quand je rentre, hein, parce que je veux le récupérer!

    2. Tu accouches dans une maternité, non? Pas dans une grange avec un boeuf et un âne à côté? Bon, alors foin d’idées noires, les médecins font 15 ans d’étude juste pour vous sauver toi et ton bébé, sans compter ton utérus.
    De toute façon, c’est pas le moment de cauchemarder, t’y es, t’y es, alors adopte la méthode Coué et mets-le toi en boucle: ça va bien se passer!

    Bises et plein de bonnes ondes pour tes petits neurones surchargés!

  4. MARIE86 says:

    Les hauts et les bas des femmes enceintes, dur dur. Allez courage la belle, c’est pas facile mais après on oublie vite la peur et la douleur. As tu fais les cours de prépa ??? voir la sage femme avant ça aide bien- des fois!!
    COURAGE et bisous à N° 1 pour chasser les mechant cauchemar.

  5. MissBrownie says:

    Ca ira mieux quand il viendra te voir chaque jour à la maternité.
    Les doudoux ont bien accepté ma semaine de vacances sans eux mais ils attendaient surtout le cadeau que j’allais ramener !

  6. cranemou says:

    MERCI!!!!!

    désolée, je répond pas personnellement, mais j’ai pas eu beaucoup de temps aujourd’hui, et encore moins ce soir!
    Merci toutes de votre soutien, c’est sympa! ca regonfle le moral (ahhhh…je pleure de joie maintenant! nan j’déconne!).

    NB pour Miss Brownie: ben je crois que le probleme vient de la: N°1 ne pourra pas venir a la mater à cause des preventions grippe A….on lui a expliquer il y a quelques jours, ca a dû jouer!

    merci les filles!!!!

    demain je rigole! sûre!

  7. e-zabel says:

    c’est fou ça pauvre chou… la mienne n’a jamais pu me raconter ses cauchemars !!! c’est bizarre quant même…
    allez courage pour la nuit prochaine, on croise les doigts !

  8. Femme des steppe says:

    Pauvre chéri… tu parles d’un rêve horrible ! Et puis forcément, ça te touche aussi… même s’il n’a pas développé de dons de prémonition jusqu’à maintenant, quand même… on ne peut s’empêcher de se dire que….

    Allez, regonfle-toi vite (enfin… le moral, parce que le reste, je crois que tu es déjà presque au top :-)) ! J’espère que tu vas mieux aujourd’hui.

    Pas grand chose à faire, à part parler, rassurer, laisser parler… Vivement que Caca Boudin soit là !

  9. Karinette says:

    Allez, t’en fais pas !!
    Ton petit bout peut encore profiter d’avoir sa maman pour lui tout seul pendant quelques jours encore ! Et vice versa, alors profite de lui tout seul avant l’arrivée de « caca-boudin » (c’est de quel pays ce prénom au fait ? C’est, comment dire, très exotique ;o) !!!)
    L’idée qui t’es soufflée de l’objet transitionnel me semble pas mal ! Et toutes celles qui te disent qu’au moins, il te parle de ses angoisses me semblent avoir raison aussi !
    Maintenant, ne te pose pas trop de question, à travers tes récits ton petit bout semble tout ce qu’il y a de plus équilibré, s’il n’avait pas de peur et pas d’angoisse, là, y’aurait peut être un souci !

  10. cranemou says:

    @Sophie: apparemment, non…et en plus de sa maman, va falloir partager sa chambre…pauv gosse! ;)

    @e-zabel: il nous raconte tout ici, parfois, on se demande même s’il invente pas ses rêves pour nous faire marrer (bon, sauf hier!). Cette nuit, nickel !! ouf ;)

    @leoetlisa: c’est sur. J’aurais été jalouse comme un pou (oui, les pou sont tres jaloux, c’est tres connu) à son âge de de voir partager!

    @MamanBobo: feignasse! héhé! j’espere que ton boulot va bien!

    @femme des steppes: Merci!
    insinues tu que j’aurais gonfler???noooonnnnn!!!!!!!!!

  11. cranemou says:

    @ Karinette: voui…il est normal, mais ca m’a fait mal au coeur hier…mais aujourd’hui ca va beaucoup mieux!!!!!
    L’objet transitionnel est une tres bonne idée je pense aussi! (merci music!!!)
    CacaBoudin c’est sympa non? t’aime pas?

  12. Muriel says:

    Rôôôôôô

    Rôôôôô, Cranemou, comme c’est émouvant, cette histoire ! Crois-moi, garde-la bien, ce sera un de vos plus jolis souvenirs, quand le grand frère de Cacaboudin sera devenu un monsieur (oui, parfois les trucs émouvants prennent longtemps à devenir de bons souvenirs).

Laisser un commentaire