Comment tu le fais toi?

Madame la Mere Joie nous pose sa colle depuis quelques temps en demandant à qui veut répondre: « mais comment tu tiens ton blog, toi? ».
Plutôt bordélique, organisé(e), à la wannagain…?

Comme j’avais répondu à « qu’est ce que tu fous sur la blogosphère », je vais donc, aujourd’hui, dévoiler en plus comment je fais.

Pour faire simple, je ne suis pas très organisée. Enfin, si, dans ma tête, je me dis que je vais écrire un billet, puis en préparer un ou deux autres histoire d’en avoir sous le coude en cas de baisse de motivation/d’imagiation ou juste par manque de temps.

Mais finalement, je n’arrive que très rarement à écrire à l’avance. La plupart des billets sont donc écrit « sur le tas ». J’ai parfois eu le courage de les amorcer la veille, mais souvent, c’est pour mieux recommencer.

J’essaie quand même de noter quelques idées sur des carnets, histoire d’arrêter de me dire « ah, mais oui, j’avais penser à un truc super drôle »…mais que j’aurais oublier dans la seconde car j’ai le cerveau d’un poisson rouge, surtout quand il s’agit d’avoir de bonnes idées.

Le soucis, c’est que j’ai plein de carnets. Des qui ont des listes de courses, des qui ont des grabouillis, des qui ont des petites notes, des qui ont des dessins de N°1, des qui ont des rendez vous… et pour que ma vie soit plus facile, j’écris tour à tour sur les uns ou les autres, sans jamais me dire que ça va être une galère pour retrouver la phrase choc ou le rendez vous chez le dentiste. (si,si, j’ai un agenda aussi!). En fait j’écris sur le carnet qui me tombe sous la main en premier, je le pose n’importe ou, j’en reprend un autre (etc) et Tony ramasse tout ça et met tout en bloc dans mon tiroir. Du coup, je ne sais plus dans lequel j’ai noté quoi.

La façon  dont j’écris va dépendre de mon humeur générale. Je n’aime pas vraiment bacler un billet, même si parfois, le fait de m’y prendre au dernier moment m’empêche d’être aussi « spirituelle » que je le voudrais.

J’essaie de m’imposer le rythme d’un billet par jour hors week end. Non pas que j’ai tant de choses à raconter, mais surtout pour m’obliger à avoir ce petit rituel entre mon ordinateur et moi. M’obliger à réfléchir, à trouver mes mots, à tourner mes phrases et à conjuguer mes verbes. Le fait de rester à la maison et de ne m’occuper que de moi même et de N°1 me donne parfois l’impression de m’enliser. Je prend donc le blog comme « mon espace de travail », intellectuellement, je crois que ça me tiens éveillée. Socialement aussi.

Après avoir mis en ligne un billet, je le relis sur le blog et corrige (en tout cas j’essaie) mes fautes. Ensuite, je reviens voir deux ou trois fois dans la journée si j’ai eu l’honneur de quelques commentaires, et j’essaie d’y répondre la journée même ou dès le lendemain.

Tony ne lisant pas mon blog, je lui lis les billets qui me font rire (oui, il m’arrive d’être fière d’une phrase ou d’une anecdote racontée!). Comme il est bon public (il s’est marié avec moi, je vous le rappelle!), il me fait une Olà de ses grands bras velus, me dit que je suis la meilleure, la plus drôle…un tas de choses rares mais si bonnes à entendre. dans ces cas là, je ne remet pas en doute son objectivité, je dresse une icône de moi-même dans le salon et il allume un cierge.

Au niveau du timing, je fais comme je peux, mais les billets sont rarement postés à heure régulière, bien que je tente de rester dans une plage horaire matinale.

En fait, la tenue de mon blog reflète assez bien mon organisation à la maison: un peu n’importe comment, tant que c’est fait. Je fonctionne comme ça, à part pour N°1 que j’ai rythmé comme un triolet. (je voudrais pas qu’il devienne comme moi quand même!)

Dans une autre vie, je serais ultra ordonnée et mes idées se coucheraient naturellement sur mon écran. En attendant, dans ma vie actuelle, je suis bordélique, et parfois (je dis bien parfois), c’est tout aussi efficace!

En tout cas, mon petit plaisir en plus, (en plus de laisser éclairer mes neurones) c’est quand même que vous veniez me lire, et ça, c’est sans conteste ma petite récompense supplémentaire et une motivation bien plus grande aussi pour les jours un peu moins fastes! Donc, MERCI!

Et si toi aussi tu as envie de nous raconter comment tu entretiens ta relation avec ta souris, viens donc prendre ce « tag ouvert ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

14 comments

  1. Ploquette says:

    J’pense qu’on se ressemble pas mal: sauf que je ne note même pas mes idées d’articles, et que j’ai du mal à me relire (donc les fautes subsistent :S)
    Je m’imposais aussi, fut un temps, d’un billet par jour et clairement… c’est trop (c’est une contrainte que je ne veux pas m’imposer). Même si je suis sûre que j’aurai toujours de quoi raconter ;)

  2. GrenouilleBoudin says:

    Moi aussi je devrais utiliser un petit carnet! J’ai eu une idée lumineuse ce matin, et le temps de me dire: « Faudrait peut-être que je la note, oh et puis non je m’en souviendrai »… je l’ai oubliée…

  3. cranemou says:

    @La Mere Joie: pour ne pas devenir des grosses loques tu veux dire???!!! :D

    @Ploquette: le coup du billet par jour, je pense que je vais vite pouvoir l’oublier aussi quand N°2 sera là!…comme un pressentiment!

    @Fr@mboize: alors trouve le courage hein!!!!!

    @Miss Brownie: c’est déjà pas mal qu’il le lise! Moi, il a pas tenu 2 semaines! *-*

    @Grenouille: Le mythe de la femme qui peut faire un tas de trucs à la fois s’effondre. En fait, on a toutes un cerveau de poisson…triste réalité! 8)

    @La Mere Joie: t’es à fond! hahaha!

  4. Maman Bobo says:

    moi aussi j’suis bordelique… et poisson rouge aussi!

    en général les idées me viennent quand je viens tout juste de me couchée! du coup, comme j’ai la flemme de sortir de dessous la chaleur et la douceur de ma couette, ben j’oublie…

  5. music35 says:

    Ben moi, c’est billet spontané++ et très peu de relecture, surtout pas de mon mari chéri…
    Côté poisson rouge, je crois que je bats tout le monde, à vouloir faire un truc, faire deux pas en direction de l’endroit où je dois me rendre pour faire ce truc, et me dire: « mais pourquoi je suis là? », et rebrousser chemin aussi sec.
    Le coup du poisson rouge de Bigard, je vous dis.

  6. FemmeDesSteppes says:

    On dirait moi il y a deux ans, quand je vivais par et pour mon blog.
    Je me suis désintoxiquée, mais finalement pas tant que ça, puisque j’en ai rouvert un autre.

    Peut-être que dans quelques mois j’aurai replongé, qui sait ?

    Contente des nouvelles pour Bébé n°2 :-)

  7. Karinette says:

    Ah ben tiens ! je reconnais plein de trucs là dedans ! Sauf qu’en plus, je suis maso, alors je me suis imposé un rythme avec des thèes (cuisine le lundi, mardi et jeudi, bla bla le mercredi et trucs et astuces le vendredi)… du coup parfois j’ai des messages d’avance (en cuisine) mais d’autres que j’improvise… on dit que les gémeaux ont une double personnalité, c’est pas si faux finalement non ?
    Bon en tout cas, j’adore venir lire tes petites chroniques… et je pense que plus n°1 va grandir, plus on va rire !!!!!
    Allez, courage !

  8. bergie says:

    o la la ! je me reconnais tellement dans ta description, on dirait moi
    A part que : je n’ai pas tony à la maison, que je n’arrive pas à sortir un billet par jour, j’ai déja paumé mon carnet (il faut que j’en rachete un ou deux). j’ai des semaines ou j’enchaine les billets et d’autres ou …le désert total
    Dur dur quand tu bosses toute la journée
    il me reste le mercredi ou je joue avec le bibou et fais une grosse sieste.
    mais au lieu de t ecrire tout cela je ferais mieux d’en ecrire un article Non ? sinon je vais te remplir un commentaire de 100 lignes

  9. cranemou says:

    @ mamanBobo: ben ca te fais un sujet de billet le « comment tu le fais? »…..!!!!!

    @music: je crois que je suis pareil!

    @femme des steppes: une vraie drogue…je m’en rend compte, mais tant que ca ne me bouffe pas, ca va! (je crois)

    @Karinette: (merci). J’ai voulu faire des thèmes aussi…mais j’ai perdu le papier ou je les avais noté…hmm hum

    @bergie: file sur ton blog, je vois que tu es d’humeur loquace!!!!!

  10. Aude Nectar says:

    Je note aussi sur un petit carnet, le seul souci est que je ne le relis quasiment jamais, et puis ça se périmé, c’est donc plutôt dans l’instantané selon mes humeurs ou l’infos..

Laisser un commentaire