Le jour où…j’ai beacoup trop bu

Puisqu’on peut dire maintenant qu’il y a prescription, je peux vous raconter une anecdote sur ma vie de feu-patachonne, lorsque j’étais encore libre de me mettre des mines à faire pâlir Gégé, le pilier de bar du PMU du centre-ville.

A cette époque, je pouvais défier quiconque de me mettre à terre, d’ailleurs, malgré un physique de petite fille, personne ne comprenait que je puisse ingurgiter autant d’alcool sans mouffeter, et en restant presque digne.

J’habitais alors dans un studio en centre ville, et j’avais cru bon d’avoir à peu près tout les jours 140 personnes qui pietinnaient mon parquet, même si je n’en connaissais rarement que la moitié, bref, j’aurais pu me faire arrêter à défaut de licence IV.

C’est aussi à cette époque que j’ai rencontré mon mec à moi, qui, au premier regard, a lancé à son ami (qu’on avait en commun): « c’est quoi cette tarée? » auquel j’ai répondu « c’est quoi ce peigne-cul? ». Notre relation débutait donc sur les bases saines du mépris. Il faut dire que j’étais en train de débiter le spectale entier d’Eric et Ramzy avec ma meilleure copine, et que, à part nous, je ne suis pas sûre qu’on faisait rire qui que ce soit. Et lui avait revêtu sa plus belle chemise bleue moche avec un nounours pour tout ornement…hmphr…..

Bref, c’était la grande époque du grand n’importe quoi où, si Facebook avait exixté, j’aurais eu 8000 amis, où la mode n’avait pas encore envahit le placard de mon homme, où Eric et Ramzy me faisaient rire, où je pouvais ne pas me réveiller le lendemain, ne serait ce que pour recommencer…

Et bien finalement, et mon foie me remercie, ça n’a pas duré trop longtemps: un soir, j’ai dépassé les bornes des limites du taux d’alcoolémie.

Je me rappelle vaguement qu’on avait passer la soirée en dehors de Lyon et qu’il y avait un tas de gens, je me rappelle vaguement que qualqu’un m’a déposé avec un autre ami chez un pote rencontré une semaine plus tôt, qui daignait nous loger (pourquoi pas chez moi, ça, je ne sais pas), je me rappelle qu’on a dû partager le canapé têtes-bêches avec mon copain de soirée… et je me rappelle surtout que le canapé en question était recouvert d’un immonde plaid tout vieux. J’ai alors compris que le plaid tout vieux, c’était le plaid du chat. Chat auquel je suis HAUTEMENT allergique. S’en suit donc un début de crise d’asthme, qui, dans mon état, pouvait vite devenir un chouille plus sérieuse. Je me rue sur mon sac, je farfouille à l’aveugle (de toute façon, mes yeux n’étaient plus tout à fait ce qu’ils auraient dû être) et je trouve enfin mon spray. Tchik-tchik je le secoue, je le retourne et pshitt, dans la bouche.
Et là, t’es contente d’être trop bourrée pour ne pas avoir eu le reflexe d’aspirer le premier Pshitt, parce qu’en fait, tu t’es trompé de spray, celui là, il te brûle la langue là. Je cours dans ce qui ressemble à une salle de bain, j’allume, je crache….c’est orange.

Tiens, je m’étais toujours demandé à quoi ça ressemblait du gel de ma bombe lacrymogène…….

Ouais, je sais, c’est carrément la honte, en attendant, j’ai jeté la bombe lacrymo, mais ça m’a stoppé net la crise d’asthme en tout cas! J’ai aussi réduit considérablement mes quantités d’alcool, histoire de toujours rester un chouille lucide. J’ai nettement moins « d’amis » depuis que je bois moins, mais je me suis rebattis une fierté sur cet échec!

Bon, voilà, c’était l’aveu du jour… J’en ai fait des pires hein, mais celle là, il fallait que je la raconte un jour!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

7 comments

  1. cranemou says:

    hé hé non ce n’est pas moi! Personne n’a de dossiers sur moi de cette époque…enfin pas aussi terrible! Heureusement, c’était encore l’ère de l’argentique! On ne prenait pas autant de photos que maintenant!

    J’en profite pour vous remercier de vos messages que je lis via mon téléphone, ça me fait toujours plaisir! J’essaierai de trouver 1connexion digne de ce nom cette semaine pr vous raconter mes déboires de vacances. (écrire avec 1 mobile n’est pas du tout pratique,surtout avec des doigts gonflés de chaleur!).
    En attendant, passez une excellente journée!!!

Laisser un commentaire