Bilan

Bon, finalement, je remarque que mes neurones se remettent juste TRES doucement à fonctionner de manière autonome, sans avoir besoin d’un réveil à coup de vagues et d’air iodé. Je me posais des questions, avec Tony, on respirait moyennement l’intelligence ces 2 deniers jours! C’est juste un moment d’adaptation…. je crois!

Bref, comme je vais bien (mais si!) mais que quand même, je ne vous ai pas assez fait part de mes journées de bronzette, voilà un petit bilan de fin vacances (oui, fin, fin, pas pour tout le monde, perso, je suis en vacances pour les 3 prochaines années là…et que personne ne vienne me casser mon trip que NON, c’est pas des vacances de garder ses  trolls à la maison…laissez moi rêver…encore un peu!).

En gros, comme je n’ai pas pu vraiment m’ennuyer, voilà donc ce que j’ai pu relever à la plage:

LES TRUCS QUI ME FONT HAUTEMENT PENSER QUE LA PROCHAINE FOIS, CA SERA A LA MONTAGNE:

>Les filles qui sont trop bien foutues. Celles qui ont décidé que se ballader en mini itsi bikini blanc le long de la plage. Celles qui sont bronzées juste ce qu’il faut. Celles que Tony regarde l’air de rien. Celle que je regarde en souhaitant les recroiser dans 10 ans…oui, parce que moi aussi j’ai fait le coup du minikini blanc à crâner……tss tsss…. on sait ce que ça donne au final!

>Les enfants des autres. Ceux qui disent à N°1 que « les brassards c’est pour les bébés » (et N°1 qui met 1 semaine à s’en remettre et à retourner dans l’eau!). Celui qui zyeute ton beignet au chocolat en disant que ses parents, ils veulent JAMAIS lui en acheter. Celui qui zyeute la glace de N°1 en disant que ses parents, ils veulent JAMAIS lui en acheter (non plus). Celui qui marche sur ta serviette parce que ses parents lui ont JAMAIS dit de ne pas le faire. Celui qui a décidé de creuser un trou sous ta serviette pour te faire une bonne blague. Celui qui s’entend vraiment avec N°1 mais que JAMAIS tu ne t’entendras avec ses parents… bref, avec un troll et un mari qui fait office de G.O sur la plage, TOUS les gosses nous tournent autour, et parfois, c’est vraiment pas drôle.

>Les adeptes du style « Borat ». Au début ça me fait rire, après, je les trouve pathétiques et au final, j’arrive même à avoir de la compassion…. Ca me gâche ma bonne humeur.

> Les parcs à parasols et les plagistes qui se la racontent. Le faux luxe dans toute sa splendeur… Je concois que les matelas ont l’air confortable, mais très franchement, quand je les regarde, ça me fait penser à des moutons garés les uns à côté des autres.

>Les gens qui ne savent pas planter leur parasols. Bon, là, c’est mitigé comme sentiment. Avec Tony, on appelait ça notre « série de l’été ». Chaque jour, un nouvel épisode, la personne décidait que planter son paraol à la simple force de son mini biceps droit allait suffir. La chute était identique à chaque fois: un enfant/un vieux/moi manquait de se faire empaler dès le premier coup de vent force 0,1 venu…`

Mais surtout, il y a ce qui me fait revenir chaque année:

>être les premiers sur la plage le matin, juste pour y laisser nos empreintes de pas jusqu’à la mer.

>Le bruit des vagues

>le tic tac des raquettes de plages,

>les beignets fait maison du vendeur au sombrero,

>l’odeur de la crème solaire

>la marque du maillot

>regarder les p’tits jeunes amorcer des techniques d’approche vers d’autres jeunes du sexe opposé…toute ma jeunesse en direct live chaque jour, un p’tit bonheur quotidien,

>regarder N°1 se délecter de jeux bien plus simples (et sains) que Batman et compagnie,

>le sable chaud

>le sable frais sous la couche de sable chaud

>faire des chateaux que N°1 trouvera forcément « merveilleux »

>faire n’importe quoi dans l’eau, du moment qu’on me donne un truc gonflable.

>croire que le temps s’est arrêté.

>revenir pour y penser.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

5 comments

  1. cranemou says:

    ah bah ça marche bien pour repondre dites donc….

    Je recommence donc.

    >>Oum: dès le lendemain matin c’est loin je trouve ;)

    >>MissBrownie: Oh non! :D

    >>Sophie L: Rhhhh, ca me manque déjà!!! On devrait finalement jamais partir…. ou pas!

  2. evanescence says:

    Je reste mélancolique quand je repense à mes années de jeunesse, bien foutu, et franchement, j’envie celles qui peuvent encore se permettre d’être bien golées! moi c’est définitivement fini! Mes deux grossesses ont tué mon corps de rêve ;-)
    Adieu bikini, adieu T-shirt court et robes moulantes… bouhhhhhh

Laisser un commentaire