mère indigne (part 1)

Aujourd’hui, pas de travail. On dira que je pré-fête la fête du travail, moi toute seule, et visiblement, vu le rayon qui essaye d’atomiser mon rideau et me décoller la rétine, le soleil aussi.
Je décide donc qu’aujourd »hui sera la fête des mères (m’en fout)….. « rhooooo…..chériiiiii….jsuis fatiguéééééeee….je sais, c’est mon tour d’aller à l’école….s’te plaît…..j’irais demain (héhé, notez la feinte à 7h du mat pour un cerveau masculin embrumé), promiiiiiis!!!!

Première victoire par mensonge, et il n’est que 7h15…la journée promet de me donner quelques points de plus pour mon concours d’entrée en Enfer!

Ce matin donc: grasse mat, petit déj (s’il daigne ne pas faire le grand huit) et…j’improviserais!

11h15: toujours en pyjama, une copine m’appelle, elle voudrait me voir en ville, pas de soucis, je prend une douche (enfin) et c’est parti….

Après un bref aperçu des magasins du centre ville, on a faim, surtout moi. Direction un resto qui fait des hamburger maison avec frites maison et des kilos maison aussi. Je sors de là enceinte de 11 mois et demi. La conscience pleine de gras saturé, je me dis que ce soir c’est salade. SANS sauce, juste le vert.

15h: il est temps d’aller essayer des pantalons dans lesquels je serais éventuellement plus à l’aise que le dernier jeans qui me va. Malgré les 120 kilos pris ans l’heure précédente et la patience sans nom de la vendeuse, ben non, je rempli pas la bande élastique, du coup c’est ridicule, du coup je devrais arrêter de me plaindre sous prétexte que j’ai pas pris assez de ventre pour me sentir ENFIN confortable dans un pantalon.

16h00: ma copine « tu vas chercher ton fils à l’école? »
16h01: moi: « ben non, la baby sitter va le chercher, j’avais pas tres envie d’aller au parc » (pas du tout à cause de l’histoire d’avant hier, juste parce que j’avais pas envie… notez mon honnêteté).
16h02: ——–
16h03: moi: « on va boire un verre???? » (sans alcool, sans caféine, sans théine, sans agent détox et sans paraben, je connais mes classiques et j’ai bien vu les sigles « anti femme enceinte » sur les bouteille)
17h: moi « je vais pas tarder »
18h: « euh… là j’y vais! »
18h30: « bonjour! ca a été? » BBsitter: « ben au parc, il s’est fait attraper par un plus grand qui l’a roulé dans la terre avant de lui piquer sa voiture tout en lui tirant le col avec les dents pour l’étrangler avant que je puisse intervenir »

ah…..

combien de point ça pour l’Enfer???

19h30: chéri: « ce soir, c’est resto »
19h30’12 »: moi: « ah ouais, cool, ça tombe bien, j’avais super faim, j’ai pas dû manger assez à midi »

+10 points encore, mais peut être que dès lundi je remplirai la bande élastique du pantalon!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

2 comments

Laisser un commentaire