Histoire de bonnets.

« Just a coincidence, it’s also boobs ! »

Que vous soyez sur facebook, twitter ou instagram, vous n’avez pas pu échapper à une tendance de plus en plus répandue, celle de se prendre en photo de manière à montrer, « l’air de rien » son décolleté. En contre-plongée, vu de dessus, en selfie, via un miroir ou grâce à un ami serviable et dévoué, tous les angles de vue y passent. Le bout de sein, c’est la base du buzz, à en croire cette pratique répandue.

Je suis connectée sur les réseaux sociaux en quasi permanence, j’ai dû voir les seins d’environ 18 024 femmes de tous horizons.
De l’esthetique au carrément vulgaire, Athos et Porthos sont régulièrement exposés en cadrage serré sur des bustes engoncés dans des soutien gorge à te relever les gardes-côtes jusqu’à la glotte.

Moi, je fais des photos de grimace.

Je préfère.

Ca marche moins bien au niveau du taux d’engagement du lecteur en revanche.
Moins vendeur.

Mais il faut se rendre à l’évidence, même si je voulais m’amuser  à titiller la rétine du peuple en vendant sournoisement des rêves de dunes et d’étalage de fruits rebondis, je ne pourrai point.

Non.

La nature est ainsi faite à te fourguer les fesses de Kim Kardashian avec les seins de Vanessa Paradis et le nez de Rossy de Palma. La loterie génétique, ça s’appelle.

Même deux grossesses n’auront pas eu raison de ce bonnet A. Quelques mois, tout au plus, et le bonnet B a fini par passablement échouer son intronisation sous mes débardeurs Petit Bateau en XS.

Malgré ce manque flagrant de relief je ne renonce pas à fréquenter les magasins de lingerie.
Les magasins de lingerie, eux, par contre, il faut croire qu’ils ont déclarer la guerre froide à toutes celles qui rentraient dans leur boutique pour acheter autre chose que des culottes strings (ouais, y’a plus que des strings, t’as vu ça aussi ?) si elles ne faisaient pas entre du 90B et du 95C. En dessous, t’as qu’à porter des brassières. Au dessus, t’as qu’à investir dans des trucs de vieilles.
Du moche, donc,dans les deux cas.

Tu veux des trucs jolis, t’as plus qu’à aller gouter le bistouri ma cocotte, on n’est pas dans la norme. Et chez Etam comme un peu partout, la norme, c’est de pouvoir faire un selfie de tes seins sur instagram sans qu’on ait besoin de toucher au zoom dans un sens ou dans l’autre.

Je vais don créer la ligue révolutionnaire des seins en colère. Un genre de collectif anti-brassière pour tous.

Je cherche un trésorier pour l’association.

soutien gorge brule

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite23 commentaires

Je suis quiche troisième Dan en taux de change [sponso]

Depuis quelques temps, je je suis prise de bougeotte aigüe.
Besoin de recommencer à voyager, de voir ailleurs si j’y suis, de rencontrer d’autres gens, de voir d’autres choses.

Ma seule condition pendant un voyage, c’est de dormir dans des endroits sains avec toilettes et douche. Je m’adapte au reste.
A vrai dire, le reste, je m’en fiche un peu, je prends ce qui vient.
Evidemment, mes deux derniers périples à l’étranger étant Dubaï et la Tunisie (au Club Med), autant vous dire que je la ramène pas trop niveau confort. Du coup, je m’entraine quand je dors à Paris pour me rappeler que tout n’est pas all inclusive dans la vie.

Le truc auquel, en revanche, je ne fais jamais attention, c’est le taux de change.

Je pense que j’ai buggué en CM1 quand on a essayé de me faire résoudre des problèmes dans lesquels Jean Michel devait partir dans l’Ohio avec 5 francs soixante-quinze pour s’acheter des bonbons en dollars.

Du coup, je pars avec ma carte bleue et je paye avec. Et je ne vois pas la couleur de la monnaie locale.
Et je pleure en regardant mon relevé de compte en rentrant, en constatant l’étendu des dégâts dû aux frais bancaires de cette façon de faire.

Vous allez me dire que vu que je le sais, pourquoi donc ne fais-je pas l’effort de me farcir le bureau de change du coin ? Bah parce que, pour commencer, je suis une feignasse devant l’Eternel et pour continuer, je me dis toujours que « ça va me souler » et « je vais me faire avoir parce que peut etre que le bureau de change 800 mètres plus loin vaut plus le coup, ou alors sur place peut être »… mais comme je renonce à comparer rapport au premier constat sus-cité, je reste avec mes frais bancaires. On se refait pas.

Alors après, quand on me présente des services du type de ceux proposés par Travelex, je me sens un peu niaise. Parce que du coup, j’ai d’autres solutions que je ne connaissais pas à ma portée. Et en ligne. C’est bien en ligne, parce qu’à force d’être derrière mon écran, je suis légèrement devenue phobique de la queue. (Je vous ai vu sourire).

Par exemple, Travelex a créé la carte prépayée Cash PassportTM  (qui existe en 3 devises Dollars US, Dollars Canadiens et Livres Sterling, mais peut être plus bientôt ? Hein ? hein ? Tu veux pas faire les Dirhams dis ? Rame. (Je suis tellement drôle)) qui fonctionne comme une carte bancaire et permet de mieux contrôler les fameux taux de change et d’éviter de se déplacer avec de grosses sommes en espèce.
Gnagnagna, suffisait d’y penser.

Les services de cette société, c’est aussi la rapidité de la mise à disposition des devises (48h pour 9 devises majeures parmi les 55 proposées). Pou les mous du genou comme moi, c’est un vrai plus.

Bref, je vais peut être bien faire ça pour avoir un minimum de liquide (parce qu’en fait, en cas de problème, ça peut bien servir, à défaut d’une CB qui ne passera pas forcément partout) (genre dans le désert quoi).

Sinon, je pensais aussi partir visiter la Dordogne.

people in the airportTu vois l’avion ? Bah dedans y’a Maman. Sans son portefeuille donc.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite4 commentaires

Le Dico des Parents est làààààà

C’est un peu comme le D-Day à l’intérieur de moi, entre excitation et trouille au ventre, aujourd’hui est la date officielle de la sortie de mon livre « Le Dico des Parents », chez Kero Editions. Un livre co-écrit avec le génialissime docteur Alain Benoit sous la houlette de Véronique Mougin, journaliste et coordinatrice du projet. Un […]

Lire la suite33 commentaires

Benny Hill à Dallas ? Oui, c’est moi.

Il y a peu de temps, je changeais ma « bio » twitter en mentionnant que j’étais la fille de François Pignon. C’est un fait. Et ça n’a jamais été autant le cas qu’hier. Ma vie, c’est Dallas. J’ai même un côté Sue Ellen un samedi par mois. Hier matin, j’avais rendez vous pour une interview pour […]

Lire la suite20 commentaires

Cerveau de mère-lent(e) (no poisson d’avril inside)

J’ai emménagé depuis maintenant 3 semaines. Il reste quelques cartons un peu partout, faute de meubles pour y déverser leur contenu, mais globalement, on commence à se sentir à l’aise dans ce nouveau chez moi. Le vrai soucis du déménagement, ce n’est ni le rangement, ni les travaux, ni la vis manquante de l’armoire Ikea. […]

Lire la suite12 commentaires

Le p’tit troisième est en route !

Le jour où j’ai pensé à ce petit troisième, je me rendais bien compte que c’était tout sauf raisonnable. Les nuits blanches, le stress, l’angoisse de ne pas être à la hauteur, la trouille de ne jamais y arriver. L’impatience pendant la gestation. Toutes ces choses que je n’aime pas, que je ne contrôle pas. […]

Lire la suite64 commentaires

Classe / Pas classe: Le déménagement

Hahaaaa je SAIS que les Classe/Pas Classe vous manquaient. Voilà donc, c’est cadeau. Classe/Pas classe: le déménagement. Classe: Se dire que quand même; c’est vachement bien d’être organisée. Pas classe: Etre organisée seulement sur le papier, parce que concrètement, EN VRAI, pas du tout. DU TOUT. Classe: Trouver un appartement du deuxième coup. Pas classe: […]

Lire la suite21 commentaires

Mme Clapiotte

[Evian propose en ce moment des bouteilles 33cl à l'effigie des célèbres M. et Mme et un site dédié sur lequel nous pouvons créer notre propre personnage M. ou Mme, inventer une histoire autour de ce personnage et de M. Glouglou, expert ès hydratation et gagner des tas de cadeaux. Je me suis prise au […]

Lire la suite5 commentaires

Le pantalon indestructible existe t-il ?

Les jours se suivent et se ressemblent au pays des greffons. On dors (peu en ce moment, ça commence à devenir lassant), on mange, on joue et on rigole. Et surtout on joue. Sur les lits, sur le canapé, sur le carrelage, les tapis, sur le parquet et même sur l’herbe bien fraiche et le […]

Lire la suite12 commentaires

From Paris with loose.

Dimanche dernier, j’étais invitée à Paris. Comme souvent finalement. Je suis intermittente de la capitale depuis quelques temps. Et j’aime bien prendre le train, en fait. Enfin, non, j’aime les quais de gare, surtout. Et les gens qui s’y trouvent. Bref. Peu importe. Donc, je devais me rendre à Paris et Clapiotte adooooore elle aussi […]

Lire la suite17 commentaires
Page 1 sur 11112345102030Fin »